Inversion / Aversion

Date affichée
du 10 novembre 2018 au 17 février 2019

Inversion / Aversion

Centre d'art contemporain - la synagogue de Delme

Visuel
Jimmie DURHAM, Smashing, 2005 Vidéo couleur sonore, durée: 92’00’’ Frac Champagne-Ardenne Photo : Frac Champagne-Ardenne
Jimmie DURHAM, Smashing, 2005 Vidéo couleur sonore, durée: 92’00’’ Frac Champagne-Ardenne Photo : Frac Champagne-Ardenne

Avec :
Marta CARADEC, Vincent CHEVILLON, Hélène DELPRAT, Jimmie DURHAM, Corentin GROSSMANN, HIPPOLYTE HENTGEN, Anna Maria MAIOLINO, Denis SAVARY

Commissaires de l’exposition :
Alain Colardelle, Camille Grasser, Juliette Hesse, Fanny Larcher-Collin

Assistante d’exposition :
Marie Cozette

Les monstres hantent l’imaginaire collectif, la mythologie, l’histoire de l’art. Toutes les civilisations sont habitées par les monstres, de l’art pariétal aux mangas japonais en passant par Le jardin des délices de Jérôme Bosch ou les excès surréalistes.
Le monstre c’est l’écart absolu, l’anomalie, l’hybride. Remettant profondément en question la norme et les usages sensés du monde, ils viennent perturber nos assurances, brouiller les frontières entre rationnel et irrationnel, réel et imaginaire. Ces êtres
des limites sont aussi là pour mieux exorciser nos peurs et créer des ponts entre des mondes autrement perméables.
Révérés ou haïs, ils sont par essence des figures d’altérité. Comme nous avons besoin de l’Autre, nous avons besoin des monstres pour mieux comprendre notre nature profonde.

L’exposition rassemble huit artistes contemporains qui d’une manière ou d’une autre pratiquent un art de l’hybridation, en puisant eux-mêmes dans un répertoire infini de formes et de références culturelles.

On pourrait regarder les oeuvres en acceptant qu’elles nous perturbent et qu’elles nous poussent dans nos retranchements, et que pour finir, elles nous permettent de dépasser les préjugés tout en nous dépassant nous-mêmes.

Inversion / Aversion est l’occasion d’un renversement des valeurs, des hiérarchies et de l’ordre établi. Si les monstres nous invitent à repenser les dynamiques de pouvoir et les normes sociales, l’exposition se fait l’écho de cette dynamique d’inversion : le commissariat est assuré collectivement par l’équipe du centre d’art, et permet de dépasser les rôles habituellement assignés aux uns et aux autres.

Centre d'art contemporain - la synagogue de Delme
33 rue Poincaré 57590 Delme

> Consulter le site


Les Oeuvres produites par les centres d'art

Emily Mast
2015
Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson
Pétrel | Roumagnac (duo)
2017
Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson
Julien Bismuth
2013
Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson
Camille Llobet
2015
3 bis f - Lieu d'arts contemporains
Gyan Panchal
2014
Maison des Arts Georges & Claude Pompidou
Gaëtan Trovato et Robin Touchard
2017
Centre National d'Art Contemporain de la Villa Arson
Damien Cabanes
2016
Le Creux de l'enfer - Centre d'art contemporain
Melissa Dubbin, Aaron Davidson
2015
Bétonsalon - Centre d'art et de recherche & Villa Vassilieff
Estelle Vernay
2017
Centre d'art et de photographie de Lectoure

Lire aussi 1

Lire aussi