GENS QUI S'ELOIGNENT - ANNE BOURSE

Date affichée
Du 27 janvier au 19 mars 2022

GENS QUI S'ELOIGNENT - ANNE BOURSE

Galerie Edouard Manet / Ecole municipale des beaux-arts

Visuel
Anne Bourse, Grand chien, 2021, montage numérique
Anne Bourse, Grand chien, 2021, montage numérique

« Gens qui s’éloignent » est la première exposition personnelle d’Anne Bourse dans un centre d’art d’Île-de-France. Le titre, emprunté au poète chilien Roberto Bolaño, décédé en 2003, évoque avec une certaine mélancolie l’absence du corps dans une installation qui pourtant ne cesse de le convoquer. 
Constituée d’ersatz d’objets manufacturés par une économie globalisée, des lampes, des matelas, des tapis, des tissus, des vêtements ou encore d’un simili miroir, elle métamorphose l’espace de la galerie en un lieu intime, un cocon d’où émane une énigmatique douceur.

Anne Bourse entretient une relation affective avec les objets qu’elle s’approprie et « reproduit » dans une pratique déviante, entre art et artisanat. Elle investit leur surface par une pratique performative et compulsive du dessin en laissant libre cours à la divagation, à l’hybridation, à la projection d’images mentales, de conversations à mots secrets selon les principes décoratifs de l’ornementation. Ses objets sont autant peinture que sculpture.

Au bien fait et produit vite de l’industrie, Anne Bourse privilégie l’imperfection du fait-main et la lenteur du travail. Pour autant, elle évacue les notions de labeur et d’aliénation. Il s’agit davantage d’une relation à la production, la sienne, qui l’isole dans une pratique addictive et répétitive et qui, paradoxalement, lui offre un espace de disponibilité à l’autre, à la pensée et au monde.

Éprouver une exposition d’Anne Bourse, c’est accepter de se laisser emporter dans une expérience qui se dérobe à toute approche signifiante et se défie de toute finalité, pour se nourrir d’une relation intime, sensible, poétique et onirique à l’art et au monde. C’est en sortir habité, comme autant de gens qui s’éloignent, pour mieux revenir.

L.B.

---

 

Le travail d’Anne Bourse est parcouru de lignes et lettres tourbillonnantes qu’on dirait sorties de cartoons burlesques ou de fresques psychédéliques. Elles envahissent la surface de livres, vêtements et papiers en tous genres. Mais bien que sa pratique se décline en différents médiums, parmi lesquels la peinture, le dessin, ainsi que les productions textiles ou textuelles, elle est avant tout rythmée par le mouvement continu d’une écriture de soi. 

Son travail est représenté par la galerie Crèvecoeur (Paris). 

Il a été présenté lors d’expositions personnelles dont, dernièrement : « Different times, different Paul », Crèvecœur, Paris (2021) ; « Ricochette », duo show with Cécile Bouffard, Le Berceau, Marseille (2021) ; « Solitaire », duo show with Julian Hou, Cassandra Cassandra, Toronto (2019) ; « Nighttimejloof who never let me pets him », La Plage, Paris (2019) et dans des expositions collectives, parmi lesquelles, prochainement : « There is a crack, a crack in everything. That’s how the light gets in », Martina Simeti, Milano (2022) ; et dernièrement : « Children Power », Frac IDF, Le Chateau Rentilly (2021) ; « I have no children but I’m a mother », Volonté 93, Saint-Ouen (2021) ; « Futur, ancien, fugitif », Palais de Tokyo, Paris (2019-2020) ; « Take (a)back the economy », CACC, Clamart (2019) ; Medusa, Ill Fame, Perth (Australie, 2019) ; « Futomomo », CAC Brétigny, Brétigny-sur-Orge (2019) ; « 100 artistes dans la ville », duo show with Mimosa Echard, MOCO La Panacée, Montpellier (2019) ; « La villa », Villa Belleville, Paris (2019) ; « Poésie Prolétaire », Fondation Ricard, Paris (2019).

Anne Bourse est née en 1982 à Lyon. Elle vit et travaille à Paris.

Vernissage mercredi 26 janvier, 18h-21h

Rencontre avec l'artiste samedi 12 février, de 14h30 à 16h30.

Galerie Edouard Manet / Ecole municipale des beaux-arts
3 Place Jean Grandel
92230 Gennevilliers

> Consulter le site
> Facebook
> Instagram


Les Expositions du moment

Micro Onde - Centre d'art contemporain de L'Onde
Du 23 avril au 09 juillet 2022
La Cuisine, centre d'art et de design
Du 4 juin au 10 juillet
Centre d'art contemporain d'Ivry - Le Crédac
Du 9 avril au 10 juillet 2022
BBB centre d'art
Du 14 avril au 13 juillet 2022
CAC Brétigny, centre d'art contemporain d'intérêt national
Du 15 mai au 15 juillet 2022
Espace multimédia Gantner
Du 9 avril au 16 juillet 2022
Centre Photographique d’Île-de-France
Du 23 avril au 17 juillet 2022
Cneai= Centre national édition art image
Du 19 mai au 21 juillet 2022
La Galerie, centre d'art contemporain
Du 14 mai au 23 juillet 2022

Les Oeuvres produites par les centres d'art

Muriel Rodolosse
2014
Maison des Arts Georges & Claude Pompidou
Pierre Agricole, Sébastien Baillou, Nélas Bendali, Estelle Fauriol, Manon Ferré, Léo Fasagrandet, Léa Fourcade, Nicolas Garrigues, Simon Mas, Manon Racine, Jerémy Thual, Li Wang
2016
Chapelle Saint-Jacques - centre d'art contemporain
Elie Bouisson
2019
Le 19 CRAC - Centre régional d'art contemporain
Suzanne Husky
2017
Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière
Fayçal Baghriche
2018
Maison des Arts Georges & Claude Pompidou
Fanny Maugey
2020
Le 19 CRAC - Centre régional d'art contemporain
Julien Bismuth, Virginie Yassef
2013
Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson
Renato Leotta
2016
La Galerie, centre d'art contemporain
Raumlaborberlin
2015
Maison des Arts Georges & Claude Pompidou
Morgan Courtois
2018
Passerelle Centre d'art contemporain

Lire aussi 1

Lire aussi