Elsa Tomkowiak

Chapelle du Genêteil / 2013

Co-édition : Le Carré, Centre d'art contemporain, Château-Gontier / Frac des Pays de la Loire, Carquefou / La Box, ENSA de Bourges

Textes de Hubert Besacier, Lidy Mouw et Florian Sumi

80 pages, français/anglais

Monographie

¬

 

Dora Garcia, Désordre (Carnets)

3 bis f / 2013

Co-édition Les ateliers de l'Euroméditerranée de Marseille-Provence 2013, Jean-Claude Chiannale, le Centre d'art 3 bis f

44 pages, français

Un carnet témoigne de la richesse de l'aventure "Désordre" de Dora Garcia, croisant regards d'artistes, entretiens avec les salariés, les usagers et des complicités artistiques apportant un nouvel éclairage sur le projet. A la façon d'un journal de bord, il garde la trace du processus et de l'environnement atypiques de la création, photographie mouvante d'une œuvre en devenir.

¬

 

Khalil Joreige & Joana Hadjithomas

3 bis f / 2013

2013, Hors-série Ulysses, Analogues

Co-édition centre d'art 3 bis f et Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur

12 pages, français

Revue hebdomadaire pour l'art contemporain. Hors-série Ulysses dans le cadre du projet avec le Frac Paca et avec Marseille-Provence 2013. Exposition organisée en juin 2013 au 3 bis f "Khiam, l'emploi du temps".

¬

 

Jacques Halbert / Capitaine Lonchamps, Le Paradis Perdure

Chapelle du Genêteil / 2013

Co-édition : Le Carré, scène nationale / centre d'art contemporain - la chapelle du Genêteil, L'usine à Stars / Galerie Nadja Vilenne

Texte de Jean-Michel Botquin

80 pages, français

Ces deux artistes ont eu l’occasion de croiser leurs singulières expériences en?2010 et de se commettre en deux œuvres communes, Lonchamps recouvrant?de flocons deux tableaux cerisistes de Jacques Halbert. Ceci, sans aucun doute, ne pouvait que préfigurer cette exposition, cette transfiguration – encore une?fois, osons – d’une chapelle du 12e siècle en une étonnante Nef des Fous. Le?titre de cette exposition en duo évoque l’Eden, comme un ré-enchantement du?monde car ici, en effet, « le Paradis perdure »

¬

 

Daniel Nadaud, Charles Pennequin, Foutu pour foutu (et Duo)

Chapelle du Genêteil / 2013

24 pages, français

« Foutu pour Foutu », trois textes inédits de Charles Pennequin, publiés suite à sa résidence d'auteur, l'été 2012 au Carré, Château-Gontier. Ces écrits sont accompagnés par « duo », huit dessins originaux et complices de Daniel Nadaud.

¬

 

Gérard Collin-Thiébaut, L’Inextricable ouvrage, catalogue raisonné 2, 1971-1980

cneai = / 2013

Publié par cneai =, Chatou avec le Ministère de la culture et de la communication – Centre national des arts plastiques, l’Institut Supérieur des Beaux Arts de Besançon, le Fond Régional d’Art Contemporain – Franche Comté et le Centre d’art mobile d’Amagney

264 pages, français

L’Inextricable ouvrage rassemble et raisonne l'œuvre commentée par son auteur, depuis ses premiers griffonnages d'enfant jusqu'à aujourd'hui. Cet ouvrage est le volume 2 de ce catalogue qui compte à ce jour 3 tomes non édités.

¬

 

Jef Geys, Kome

cneai = / 2013

290 pages

Livre d’artiste réalisé à l'occasion de l'exposition de Jef Geys au titre éponyme. Les KOME : Kunstwerken op meerdere exemplaren, œuvres d’art en plusieurs exemplaires, prennent indifféremment la forme d’un multiple, d’un magazine, d’un journal ou d’une affiche. Ils reproduisent à la fois l’image des objets et leur notice et posent l’équivalence entre document, multiple et œuvre. Ici, 290 KOME présentent le cœur du travail, au croisement des trois axes essentiels de la vie d’un homme : sa vie privée, son environnement et son rapport au monde extérieur. Un usage autonome des techniques d’édition et de diffusion qui remet en question la suprématie de certaines pratiques souveraines.

¬

 

Louise Hervé et Chloé Maillet, Attraction étrange

La synagogue de Delme / Le Crédac / 2013

JRP / RINGIER, Monographs and Artists' Books, 2013

Co-édition FRAC Champagne-Ardenne, la synagogue de Delme, Kunstverein Braunschweig, Centre d'art contemporain Ivry-Le Crédac, Galerie Marcelle Alix, Fondation d'entreprise Ricard, International Institut for Important Items

Textes de Louise Hervé et Chloé Maillet, Céline Minard, Emmanuelle Pireyre, Stéphane Bérard

105 pages, français/anglais

Tirant leur inspiration des pulp (ouvrage de littérature de genre publiée dans les années 30 à 50 et dédiés notamment à la littérature fantastique et à la science-fiction) Chloé Maillet et Louise Hervé présentent ici l'ensemble de leur travail sous forme de roman feuilleton. Initialement paru dans le Républicain Lorrain, en dix épisodes hebdomadaires, pendant les dix semaines de leur exposition à la synagogue de Delme, ce livre permet de republier l'intégralité du texte. Celui-ci est augmenté par la commande de nouvelles à trois auteurs contemporains. Enfin des dessins réalisés par les artistes viennent ponctuer l'ouvrage.

¬

 

Aimer, Aimer, Aimer : Bâtir (10 ans d’expositions d’architecture à la villa Noailles)

Villa Noailles / 2013

Archibooks, 2013

Avec la participation de Florence Sarano, Rudy Ricciotti, Patrick Bouchain, A Lacaton et JP Vassal, Luca Merlini, Anna Heringer, TYIN, Johannes Norlander, Fran Silvestre, Peter Cody, Manuel Aires Mateus.

120 pages, français/anglais

Le centre d’art villa Noailles fête sa dixième exposition d’architecture en offrant une rencontre particulière entre le public et dix architectes. Chacun des architectes présente ses trois projets les plus marquants : celui qu’ils n’ont jamais pu réaliser, celui qu’ils préfèrent de leurs projets construits et le projet idéal qu’ils imaginent hors de toute contrainte. Ils partagent leurs réflexions sur cette sélection singulière entre hier, aujourd’hui et demain. L’exposition et le catalogue sont une occasion de découvrir une sélection éclectique parmi les architectes contemporains internationaux.

¬

 

28e festival international de mode et de photographie à Hyères (concours, expositions, rencontres)

Villa Noailles / 2013

Archibooks, 2013

Artistes : Felipe Oliveria Baptista, Charles Fréger, Guy Bourdin, Pierre Debusschere, Jean-François Lepage, Jessica Eaton, Brea Souders, 10 jeunes stylistes, 10 jeunes photographes

Textes de Stéphane Boudin-Lestienne, Bárbara Coutinho, Natalie Khan, Raphaëlle Stopin

212 pages, français/anglais

Catalogue des expositions du festival de photographie et mode contemporaines. Le festival promeut la jeune création dans les domaines de la mode et de la photographie. Un concours est organisé pour 10 jeunes créateurs dans les deux domaines. Des expositions d'artistes plus confirmés et des rencontres professionnelles autour des thèmes sont présentées à la villa Noailles.

¬

 

Design Parade 8 (8e festival international de design)

Villa Noailles / 2013

Archibooks, 2013

Artistes : Bertjan Pot, Marcel Breuer, Aldo Bakker, Julie Richoz, Manufacture Cogolin & Charlotte Kaufmann, India Mahdavi, 10 jeunes designers en compétition, Clo'e Floirat

Textes de Stéphane Boudin-Lestienne, Mathieu Buard, Pierre Doze, Siri Driessen, Natalie Ferris, André Vladimir Heiz, Alexandre Mare

128 pages, français/anglais

Catalogue rendant compte des expositions présentées lors du 8e Festival International de Design.

¬

 

Damien Deroubaix, My journey to the stars

Le Parvis, Centre d'art contemporain / 2013

Co-édition Le Parvis, centre d’art contemporain, Ibos, Les Abattoirs, Frac Midi-Pyrénées, Toulouse et Association Yaqua & Cie, Château de Taurines

Textes de Magali Gentet et Pascal Pique

80 pages, français/anglais

Cette publication consacrée à la création récente de Damien Deroubaix a été conçue à partir des expositions de l'artiste en région Midi-Pyrénées. Un cycle inauguré en 2010 par l'expérience inédite dans la grotte du Mas d'Azil et dans la salle Picasso des Abattoirs Frac Midi-Pyrénées à Toulouse pour l'exposition Fantasmagoria, s'est poursuivi un an plus tard au centre d'art contemporain du Parvis à Ibos où s'est déployée la magnifique exposition monographique intitulée My journey to the stars qui donne son nom à cette édition, ainsi qu'au Château de taurines en Aveyron, où cette dernière trouve dans une forme d'itinérance un ultime refuge. C'est donc une véritable épopée artistique que Damien Deroubaix a réalisée en Midi-Pyrénées, laquelle s'est achevée par une rencontre magique avec l'imagerie gravée de Francisco de Goya au Musée Goya de Castres.

¬

 

Lara Almarcegui, Ivry Souterrain

Le Crédac / 2013

80 pages, français

Le livre Ivry souterrain constitue une synthèse des données existantes aujourd'hui sur les sous-sols d’Ivry-sur-Seine. Le livre aborde en dix chapitres les différentes périodes et strates d'occupation, les réseaux et infrastructures : anciennes carrières et caves, tunnels du métro, lacs enfouis, réseaux d'eau, d'énergie et de télécommunications qui dressent un véritable portrait "en creux" de la ville.

¬

 

Ettore Sottsass au CIRVA, Un architecte dans l’atelier

CIRVA / 2013

Couleurs contemporaines, Bernard Chauveau, 2013

Textes de J. Quéheillard

48 pages, français/anglais

Catalogue publié à l'occasion de l'exposition "Ettore Sottsass, un architecte dans l'atelier" (Sèvres - Cité de la Céramique, 2013) et qui présente toutes les œuvres de Sottsass réalisées au CIRVA.

¬

 

Pièces supplémentaires, L’atelier de Dominique Angel au CIRVA

CIRVA / 2013

Textes d’Isabelle Reiher et Dominique Angel (interview)

36 pages, français

Ouvrage retraçant la résidence de Dominique Angel au CIRVA de 2011 à 2013, et les sculptures qui y ont été réalisés.

¬

 

Christian Lacroix, Mon île de Montmajour

CIRVA / 2013

Actes Sud / Centre des Monuments nationaux, 2013

Texte de D. Podalydès

114 pages, français

Catalogue de l'exposition "Mon île de Montmajour" (en cours jusqu'au 3 novembre 2013 à l'abbaye de Montmajour) : présentation d'une grande sélection d'œuvres de la collection du CIRVA, scénographiées par Christian Lacroix, avec d'autres œuvres d'art contemporain, des vêtements sacerdotaux et des costumes d'opéra réalisés par Lacroix.

Artistes : P. Broccolichi, J.L. Byars, P. Charpin, E. Dietman, H. Fridfinnssonn, P-A. Gette, J. Matisse Monnier, J-L. Moulène, J-M. Othoniel, G. Penone, J. Perez, G. Pesce, E. Sottsass, J. Sterbak, R. Wilson, T. Winters

¬

 

Première 2012

Abbaye Saint-André, Meymac / 2013

Textes de Emilie Bouvard, Camille Paulhan, Cécile Poblon

58 pages, français

Dix-huitième édition de cette exposition collective avec une sélection de jeunes artistes diplômés des Écoles d’art de Bourges, Limoges et Clermont-Ferrand, sélectionnés cette année par Emilie Bouvard (historienne et critique d’art), Camille Paulhan, (critique d’art) et Cécile Poblon directrice du BBB – Centre d’art à Toulouse.

Artistes : Jean-Baptiste Clavé, Pauline Dumont Fontaine, Laure Jazeix, Hugo Livet, David Magnou, Quentin Ménard, Vasyl Odrekhivskyy, Victor Turbelier

¬

 

Chorégraphier l’exposition, Un livre de Mathieu Copeland

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson / 2013

Co-édition : Mathieu Copeland / Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, Noisiel / Kunst Halle Sankt Gallen. Avec le soutien de Fluxus, fonds franco-britannique pour l’art contemporain

Textes de Kenneth Anger, Jérôme Bel, Giovanni Carmine, Boris Charmatz, Mathieu Copeland, Tim Etchells, Barbara Formis, Kenneth Goldsmith, Dominique Gonzalez-Foerster, Amy Greenfield, Abbie Hoffman, Karl Holmqvist, Pierre Huyghe, Myriam Van Imschoot, Jennifer Lacey, Leclubdes5, Franck Leibovici, Pablo León de la Barra, André Lepecki, Alan Licht, Raimundas Malašauskas, Malcolm McLaren, Gustav Metzger, Lilo Nein, Phill Niblock, Hans Ulrich Obrist, Michael Parsons, Julie Pellegrin, Mickaël Phelippeau, Claude Rutault, Irena Tomažin, Gisèle Vienne et Catherine Wood

350 pages, français/anglais

En 2008, Mathieu Copeland présentait à la Ferme du Buisson Une Exposition Chorégraphiée : l’exposition, composée exclusivement de mouvements interprétés par trois danseurs pendant deux mois, fit date dans l’histoire des relations entre danse et arts plastiques. Prolongeant les questionnements soulevés par cette expérience, qui recoupent des problématiques au cœur de différents champs d'activité, Chorégraphier l’exposition est une anthologie auquel un grand nombre d’artistes et de penseurs sont invités à contribuer. Le livre orchestre une polyphonie de points de vue à partir cinq prismes : la partition, l’espace, le temps, le corps, la mémoire. Il réunit une trentaine d’artistes, chorégraphes, musiciens, théoriciens, commissaires et cinéastes internationaux, de diverses générations et approches, croisant leurs regards pour élaborer un vaste panorama des relations entre chorégraphie et exposition.

¬

 

Denis Savary

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson / 2013

JRP-Ringier, Zürich, 2013

Co-édition : Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, Noisiel / galerie Xippas, Paris

Textes de Jean-Yves Jouannais, Philippe-Alain Michaud, Julie Pellegrin

64 pages, français/anglais

Faisant suite à une série d’expositions réalisées entre 2010 et 2012, cet ouvrage est la première monographie dédiée à l’artiste suisse Denis Savary. Comprenant une grande diversité de médiums, son travail prend la forme d’un récit où se côtoient des éléments de l’histoire de l’art et de la littérature (Max Ernst, Oskar Kokoschka, Lautréamont, etc.) Il explore ainsi le décloisonnement des genres. Ses œuvres s’inscrivent dans des espaces d’exposition conçus comme des lieux domestiques que le spectateur peut habiter. Textes et images évoquent ici sa quête d’une œuvre totale où vidéos, performances, dessins, musiques et sculptures mettent en scène une fiction entre différents espaces-temps.

¬

 

Wolf von Kries, M

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson / 2013

240 pages, français/anglais

A la fois catalogue et livre d’artiste, M présente une sélection de projets anciens et récents de Wolf von Kries, articulés avec des documents et références issues de différents contextes. Textes et images sont tissés ensemble pour déployer un récit autour du méandre comme motif géométrique, phénomène géologique et physique, symbole culturel et historique. Les différents documents et recherches autour de M se lisent dans un mouvement sinueux, un parcours aux nombreux détours. Ceux-ci conjuguent de nouvelles réflexions conceptuelles et esthétiques dans le prolongement de l’exposition Echantillon sans valeur (Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, 2010). L’ouvrage peut être lu dans les deux sens, invitant à une approche inédite des œuvres de l’artiste.

¬

 

Julien Bismuth, Pages

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson / 2013

Coédition : Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson (Noisiel) / Les Ateliers des Arques (Les Arques) / Mott

Dans la cadre de l’exposition « Le signe singe » (Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, 2013), Julien Bismuth a produit ce qu’il appelle des « sculptures paresseuses », des objets très simples, sans fonction déterminée qui sont pour lui des objets scéniques ou des esquisses. Objets du doute, ils conservent volontairement leur ambiguïté pour donner lieu à une multitude de lectures possibles mais aussi d’écritures. Ils entretiennent ainsi une relation instable avec différents types d’écrits de l’artiste. Ces derniers interviennent en amont (des titres, des notes, des partitions) mais aussi après coup, à l’observation des objets exposés (des lettres, des dialogues, des récits). Les deux ouvrages, Pages et Pages deux, présentent respectivement dans une version anglaise et française, l’ensemble des textes que l’artiste a accumulés tout au long de l’exposition. Ensemble, ils participent également d’une réflexion sur le langage et la traduction.

¬

 

Marie Maurel de Maillé, Raiponce

image/imatge : 2013

Éditions nonpareilles, 2013

48 pages, français

Édition réalisée à l'occasion de la résidence de l'artiste au centre d'art image/imatge, dans le cadre du programme Écritures de lumière.

« La série Raiponce fait référence au conte éponyme des frères Grimm. Les contes ont une portée symbolique et profonde; ils nous enseignent des conseils, des savoirs oubliés et inconscients qui se transmettent de générations en générations. La plupart de ces photographies ont été prises dans des lieux d’art où il s’agit le plus souvent de réactiver une mémoire (Casa Museo Picasso, Château de Pau, Musée du romantisme de Madrid). Dans ces lieux de monstration, où tout un imaginaire se reconstruit, le public participe à la fiction. Par des prélèvements décalés, j’espère transmettre à mon tour cette charge narrative du conte en insufflant dans mes images cette tension entre leur aspect apparemment documentaire et l’évocation d’une atmosphère mise en scène jusqu’au silence tendu de la disparition. » Marie Maurel de Maillé

¬

 

Anne-Lise Broyer, Regards de l'égaré, fragments d'une saison pluvieuse

image/imatge / 2013

éditions nonpareilles, 2013

Texte de Bernard Noël

48 pages, français/anglais

Projet entamé en 2011, « Regards de l’égaré » d’Anne-Lise Broyer s’inspire de deux textes de Marguerite Duras, « La Maladie de la mort » et « L’Homme atlantique ». Un ensemble de photographies et de dessins, crée une portée où se jouent les enjeux et la force du rivage, un lieu dont les frontières entre l’Inside et l’Outside (Intime/Paysage) deviennent poreuses. Carnet d’ « observation(s) », Regards de l’égaré est peut-être une suite de « notes » dont la musique, le récit ne tente pas d’unifier rêve et réalité mais cherche plutôt à retranscrire la nécessité d’un texte et l’émotion de sa lecture.

¬

 

PALAIS n°18, Nouvelles vagues

Palais de Tokyo / 2013

Magazine Palais, juin 2013

360 pages, français/anglais

Le magazine PALAIS consacre son numéro 18 aux cinquante-trois expositions de « Nouvelles vagues», avec des contributions inédites des jeunes curateurs invités par le Palais de Tokyo et par trente-deux galeries parisiennes. Invité spécial de ce numéro : The Exhibitionist, revue américaine consacrée aux pratiques curatoriales et au commissariat d’exposition, propose une histoire subjective de l’exposition à travers six exemples singuliers, dans un numéro bilingue français-anglais de 70 pages, à découvrir à l’intérieur du magazine.

¬

 

PALAIS n°17

Palais de Tokyo / 2013

Magazine Palais, février 2013

192 pages, français/anglais

Au sommaire de ce numéro : des essais de Matthieu Poirier sur Julio Le Parc, Niklas Maak sur François Curlet, Dieter Roelstraete et Yann Chateigné Tytelman au sujet de travaux récents de Joachim Koester, Amélie Lavin sur Dewar & Gicquel ; des contributions visuelles de Takahiro Iwasaki et Evariste Richer ; un focus sur sept artistes de la scène émergente (Marcos Avila Forero, Hicham Berrada, Gauthier Leroy, Lars Morell, Jean-Michel Pancin, Pierre Paulin, Clémence Seilles) ; sous le titre « Hell comme discussion », Nadja Argyropoulou, curatrice, et Yorgos Tzirtzilakis, architecte, s’entretiennent sur fond de « diabolisation » de la Grèce comme symptôme de la crise européenne. PALAIS invite également François Piron, commissaire de l’exposition « Nouvelles Impressions de Raymond Roussel », à concevoir un dossier autour de celle-ci. Dossier central conçu par François Piron, avec des textes de Lorenzo Benedetti (sur Mark Manders), Marie de Brugerolle (au sujet de l’héritage californien de Roussel), Bernard Marcadé (sur les coïncidences entre Duchamp et Roussel), Alain Quella-Villéger (sur la relation Roussel / Loti), et un extrait du roman « rousselien » de Rodney Graham.

¬

 

Guillaume Leblon, Hebling

Le Grand Café / 2013

Paraguay Press, 2013

Co-édition : Fondation d’entreprise Ricard (Paris) Le Grand Café (Saint-Nazaire), Mudam (Luxembourg), Galerie Culturgest (Porto)

Textes de Stuart Bailey, Michelle Grabner, Hélène Meisel

144 pages, français/anglais

Helbling est le nouveau catalogue monographique de Guillaume Leblon. Conçu en étroite collaboration avec le graphiste Frédéric Teschner, il présente les quatre dernières années du travail de sculpture, d'installation et de dessin, et précise les développements les plus récents de la pratique de Guillaume Leblon. Le livre s'articule autour de quatre expositions monographiques récentes au travers desquelles Leblon a pu exercer toute l'inventivité et l'exigence formelle qui caractérisent l'œuvre qu'il construit depuis le début des années 2000 : Augmentation and Dispersion à Culturgest, Porto (2008) ; Site of Confluence au Mudam, Luxembourg (2009) ; Someone Knows Better Than Me au Grand Café, Centre d'Art Contemporain, Saint-Nazaire (2010) ; et Black Apple Falls à la Fondation d'Entreprise Ricard à Paris (2012). Helbling comprend trois textes, écrits respectivement par la critique d'art française Hélène Meisel, l'artiste et commissaire d'exposition américaine Michelle Grabner et le designer graphique et éditeur britannique Stuart Bailey, qui convoquent des registres d'écriture et d'analyses très distincts pour permettre d'appréhender les œuvres de Leblon. Ces textes, à travers leurs différences, mettent ainsi en avant une des plus grandes qualités de l'œuvre de l'artiste, à savoir sa capacité à résister aux facilités explicatives ad hoc, son aptitude à ne garantir en définitive qu'une seule chose : aucune des manières d'écrire sur son travail n'est plus proche des œuvres qu'une autre, aucune n'est donc plus « vraie ».

¬

 

Samuel Rousseau, Un monde-machine mis en abîme

Le Creux de l'enfer / 2013

Co-édition : le Creux de l’enfer, Thiers ; Galerie Claire Gastaud ; Aeroplastics contemporary ; et avec le soutien de la bibliothèque municipale de Lyon ; remerciements à Gilles Eboli et Thierry Ermakoff, La Manufactures d’histoires deux-ponts.

Texte de Frédéric Bouglé

160 pages, français/anglais

L’exposition de Samuel Rousseau concrétise un projet expérimental inédit, sur un thème lié à l’urbanisme, à la cité et au flux de la foule humaine qui l’anime. Pour ce faire, l’artiste a utilisé un ensemble de dispositifs visuels et sonores sophistiqués, avec vidéo-projections et écrans LCD. L’ensemble est mixé à des matériaux variés élevés en construction, palettes de bois ou carrelage-métro, la silhouette des visiteurs étant mise à contribution dans ce projet.

¬

 

Ian Kiaer

CIAP de l'Ile de Vassivière / 2013

Texte de Jonathan Lahey Dronsfield

français/anglais

Pour sa première exposition personnelle en France, Ian Kiaer a proposé une relecture du bâtiment du Centre international d’art et du paysage – incarnation de la pensée d’Aldo Rossi. Conçue en étroite collaboration avec Ian Kiaer, cette édition agit comme un fragment de l’exposition. Un poster contenu dans une pochette s’accompagne d’un texte de Jonathan Lahey Dronsfield, philosophe anglais. « Le travail de Ian Kiaer porte essentiellement sur le lieu dans la mesure où il relève toujours de l’emplacement. Il place ses matériaux et, en les plaçant, il nous déplace dans les rapports spatiaux que nous ne pourrions pas sentir autrement […] »

¬

 

Galeries nomades 2012

Institut d'Art Contemporain / 2013

Analogues, 2013

Textes de Nicolas Fourgeaud, Léo Guy-Denarcy, Franck Balland, Johan Parent

68 pages, français/anglais

Le dispositif Galeries Nomades permet à de jeunes artistes diplômés des écoles supérieures d’art de la région Rhône-Alpes de bénéficier d’une première exposition personnelle dans les conditions professionnelles de diffusion de l’art contemporain. Tous les deux ans, l’Institut d’art contemporain organise, en collaboration avec l’Adera (réseau des écoles supérieures d’art de Rhône-Alpes) et en coproduction avec des structures partenaires, des expositions qui donnent lieu à la réalisation d’œuvres nouvelles et qui sont suivies d'une publication. Réalisée par les éditions Analogues à l'occasion du lancement des suppléments de la revue Semaine, cette publication réunit artistes et critiques de Galeries Nomades 2012.

Artistes: Mathilde Barrio Nuevo, Rémi Dal Negro, Thierry Liegeois, Johan Parent

¬

 

Loreto Martinez Troconso, (continuara) o en el camino o ... / (poursuivre) ou en chemin ou ...

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson / 2014

Co-édition : Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson, Noisiel / Mugatxoan, San Sebastián / Eremuak, Basque Country. Avec le soutien de la Mairie de Paris – Département de l’Art dans la Ville et avec le concours du Centre national des arts plastiques (allocation de recherche) – Ministère de la Culture et de la Communication

Textes de Loreto Martinez Troconso et Lore Gablier

120 pages, français/espagnol

(continuará) o en el camino o... est né du désir de Loreto Martínez Troncoso de reprendre trois de ses « prises de parole » précédant son exposition Ent(r)e au Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson (2012-2013). Ces performances parlées sont pour l’artiste une manière de prendre la parole publiquement. Les textes les constituant sont autonomes mais poursuivent le cheminement d’une pensée, un questionnement, une inquiétude. En collaborant avec Lore Gablier, Loreto Martínez Troncoso développe un processus d’écriture qui se digère avec le temps. Plus qu’un recueil de textes, ce livre se présente comme un dialogue, entre deux personnes, deux langues, entre un texte et ses marges. Le lecteur est invité à faire l’expérience de ces paroles au présent, indépendamment du contexte initial dans lequel elles ont été prononcées.

¬

 

Julien Bismuth, Pages deux

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson / 2014

Coédition : Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson (Noisiel) / Les Ateliers des Arques (Les Arques) / Motto

Dans la cadre de l’exposition « Le signe singe » (Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, 2013), Julien Bismuth a produit ce qu’il appelle des « sculptures paresseuses », des objets très simples, sans fonction déterminée qui sont pour lui des objets scéniques ou des esquisses. Objets du doute, ils conservent volontairement leur ambiguïté pour donner lieu à une multitude de lectures possibles mais aussi d’écritures. Ils entretiennent ainsi une relation instable avec différents types d’écrits de l’artiste. Ces derniers interviennent en amont (des titres, des notes, des partitions) mais aussi après coup, à l’observation des objets exposés (des lettres, des dialogues, des récits). Les deux ouvrages, Pages et Pages deux, présentent respectivement dans une version anglaise et française, l’ensemble des textes que l’artiste a accumulés tout au long de l’exposition. Ensemble, ils participent également d’une réflexion sur le langage et la traduction.

 

¬