Cécile Dauchez

3 bis f / 2012

2012, Editions P

Co-édition Triangle France, Centre d’art 3 bis f

Texte de Maxime Thieffine et entretien entre l'artiste et Dorothée Dupuis

62 pages, français/anglais

Livre d’artiste, 31 photos d’œuvres et textes.

¬

 

Dora Garcia, Klau mich (Steal me – a Book by Dora Garcia)

3 bis f / 2012

Co-édition : Documenta(13) - République et canton de Genève - le centre d'art du 3 bis f - Art to be, Rennes - Centro José Guerrero, Grenada

Textes de Claire Bishop, Ellen Blumenstein, Eva Fabbris, Dora Garcia, Carmen Roll and Margherita Bono et Yolanda Romero

284 pages, anglais/espagnol

Témoignage du projet que Dora Garcia a mis en place au Standehaus Kassel à l'occasion des 100 jours de la Documenta(13).

¬

 

Niek van de Steeg, Yellow Cake & Black Coffee

Centre d'art Le LAIT / 2012

2012, Semaine n°311, Analogues

Textes de Hou Hanru, Jackie-Ruth Meyer et Niek van de Steeg

16 pages, français/anglais

Niek van de Steeg construit des lieux de déambulation critique et participative. Il désenclave le champ de l’art en intégrant celui du citoyen. Cette publication retrace en images l'exposition monographique de Niek van de Steeg au centre d'art Le LAIT et présente une interview de l'artiste par Hou Hanru, critique d'art et commissaire d'exposition.

¬

 

Jacques Julien, Lézards de la mémoire

Chapelle du Genêteil / 2012

Textes de Pierre Alferi

148 pages, français

Catalogue édité à l'occasion de l'exposition « Vieux tacots et ruines récentes » de Jacques Julien, organisée par le Carré scène nationale à la Chapelle du Genêteil, du 15 septembre au 11 novembre 2012.

¬

 

Yona Friedman, Architecture without building

cneai = / 2012

90 pages, anglais

Livret d'artiste avec impression noir et rouge, couverture souple et dos carré collé, format à l'italienne. Disponible en impression à la demande sur le site www.lulu.com

Architecture without building propose une redéfinition de l'architecture déconnectée de la notion de construction. En utilisant deux couleurs différentes, l'artiste dissocie sur l'ensemble des pages deux niveaux de lecture, celui de l'image et celui du texte, tout en maintenant une dialectique étroite. Publié à l'occasion de l'exposition "Musée sans bâtiment" en mai 2012.

¬

 

Christophe Lemaitre, Aurélien Mole, Machine

cneai = / 2012

Edité par cneai =, Chatou, avec le soutien du Musée d'art contemporain du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine

40 pages, français

Livret avec impression risographique. Le titre est ajouté manuellement sur chaque exemplaire à l'aide de papier carbone. Graphisme réalisé par Hugo Anglade. Machine est la publication qui accompagne une série d'ateliers jeune public conçus par Christophe Lemaitre et Aurélien Mole à l'invitation du MAC/VAL sur une proposition du Cneai. Les ateliers se sont déroulés au MAC/VAL entre le 17 et le 21 avril 2012.

¬

 

David de Tscharner, One Sculpture A Day Keeps The Doctor Away

cneai = / 2012

Edité par Aliceday, Keymouse, JAP et cneai =, Chatou

183 pages, anglais

Publié à 366 exemplaires signés et datés, chaque couverture est unique et individuellement réhaussées par l'artiste. Dessins des sculptures de David de Tscharner par Jacques Dubois. Design graphique réalisé par Codefrisko et David de Tscharner. Livre de coloriage réalisé à l'occasion du projet "One Sculpture A Day Keeps The Doctor Away" pour lequel David de Tscharner a réalisé une sculpture par jour pendant un an. A la manière d'une éphéméride, chaque sculpture est représentée, accompagnée de sa date de création.

¬

 

John Cornu, Viser la tête

Le Parvis, Centre d'art contemporain / 2012

Semaine n°39, Analogues, 2012

Texte de Magali Gentet

12 pages, français

En 1976, Jan Swidzinski théorise la notion d'un art comme contextuel que Paul Ardenne définit vingt-six ans après comme agissant "au cœur d'un univers concret... en situation d'intervention, de participation". Rien ne semble en effet plus commun aux générations d'artistes actuels : les frères Chapuisat, Vincent Lamouroux ou Laurent Tixador par exemple n'agissent-ils pas déjà en défendant la relation que leurs œuvres tissent avec l'instant, l'espace et le public qu'ils investissent ? John Cornu semble pourtant instaurer une autre forme d'attitude. Généralement l'artiste cherche précisément le particularisme, la saillie, l'aspérité d'un lieu, d'une histoire ou d'un contexte pour produire des œuvres .. Au Parvis, c'est la dimension "brutaliste" qui le saisit, tant dans l'aspect architectural que dans les sensations éprouvées au niveau physique et émotionnel.

¬

 

Guillaume Pinard, Un art sans destinataire

Le Parvis, Centre d'art contemporain / 2012

Sémiose éditions, 2012

24 pages, français

L'art n'a pas de destinataire connu.

L'art ne répond à l'attente et à la détermination d'aucune adresse.

Aucun prescripteur ne peut stimuler les desseins de l'art.

L'art ne satisfait rien qui s'exprime comme attente à satisfaire.

L'artiste relève le défi d'établir un rapport à son activité, qui ne soit supporté par aucune prescription.

Si l'art est soumis à une prescription, il en devient l'application.

¬

 

Honoré d’O, No Polliplan Tic-tac Space (Si le langage remplace le titre)

Le Parvis, Centre d'art contemporain / 2012

Semaine n°291, Analogues, 2012

Textes de Chrystelle Desbordes

12 pages, français

Des objets familiers, ordinaires, occupent le hall tortueux du premier étage du centre commercial d'Ibos près de Tarbes : des tubes de PVC, des gaines et des fragments en plastique, des pinces à linge... des objets qui rappellent, dans une première et rapide lecture, le matériel de plombier ou autre typologie du plastique à usage industriel. Accrochées en petites ou en plus grandes unités au mur, suspendues au plafond, disposées au sol, les formes devenues insolites grâce au travail d'Honoré d'O gagnent l'espace, s'y propagent, y prennent, en quelque sorte vie. Se laissant entraîner au cœur du vocabulaire spatial et ludique de l'artiste, le visiteur parcourt ces groupes d'objets comme autant de termes composant des paysages aux courbes le plus souvent dynamiques et qui, en somme, construisent un singulier réseau organique inscrit dans le "corps" du hall, dans un lieu de passage qui impose une déambulation.

¬

 

Parvis Year Book 2009-2010

Le Parvis, Centre d'art contemporain / 2012

Artistes : Hippolyte Hentgen, Arnaud Labelle Rojoux et Xavier Boussiron, Jacques Lizène, Dominique Blais, Martin Le Chevalier, Botto & Bruno, les frères Chapuisat, Dora Garcia, Myriam Mechita, Marianne Plo, Thomas Lanfranchi, Christophe Clottes et Victoria Klotz

Textes de Magali Gentet, Evelyne Toussaint, Botto & Bruno, Hippolyte Hentgen, Arnaud Labelle-Rojoux et Xavier Boussiron, Martin Le Chevallier, Myriam Mechita, Pascal Pique et Violaine Sallenave

143 pages, français

Ceci est une édition traversant une année d'expositions du Parvis, in et hors les murs, une publication annuelle en forme de bilan imagé, autrement appelé un "Yearbook".

Ceci n'est pas vraiment un livre mémoire, mais plutôt un objet qui donne à voir l'unité de nos expositions sur une année. Puisqu'à part l'équipe finalement, le public n'a pu dans sa globalité vivre l'ensemble qui est réuni ici. Ce "Yearbook" fait donc partie de l'arsenal d'outils de médiation que nous mettons en place entre le public et les artistes. Il est un transmetteur, le reflet des expériences dans lesquelles nous nous sommes investis cette année aux côtés des artistes. Cette publication reste fidèle à la réputation de particularisme du Parvis. Nous l'avons construite avec les artistes, en un conséquent cahier d'images qui présente de manière chronologique les expositions sans les séparer par lieux mais en respectant notre manière de les construire par ensembles, liens et hypothèses communes. Evelyne Toussaint, critique d'art, s'associe à notre démarche et produit un texte qui traverse la programmation de son regard d'amateur plus que d'historienne. Jocelyn Cottencin pour Lieux Communs se charge de la maquette et du graphisme et créé pour l'occasion une nouvelle police. Pour finir, chaque artiste est invité à y apporter une contribution, une carte blanche qui souvent prolonge l'exposition et le projet mené au Parvis.

¬

 

L’Homme de Vitruve

Le Crédac / 2012

Texte de Claire Le Restif

82 pages, français/anglais

Catatlogue de l'exposition éponyme avec les œuvres de Bertille Bak, Bernd et Hilla Becher, Simon Boudvin, Mircea Cantor, Harun Farocki, Jacques Faujour, Alexander Gutke, Louise Hervé et Chloé Maillet, Jannis Kounellis, Auguste et Louis Lumière, Jean-Luc Moulène, Jorge Satorre, Richard Serra, Boris Taslitzky et Thu Van Tran.

¬

 

Koenraad Dedobbeleer, Œuvre sculptée, travaux pour amateurs

Le Crédac / 2012

Roma Publications, 2012

112 pages, anglais

Livre d’artiste publié à l’occasion des expositions Formidable Savage Repressiveness, Lok / Kunstmuseum St. Gallen, Suisse (8 septembre – 11 novembre 2012), Workmanship of Certainty, Centre d'art contemporain d'Ivry - le Crédac (18 janvier - 31 mars 2013) et You Export Reality To Where It Is You Get Your Money From, SBKM / De Vleeshal, Middelburg, Pays-Bas (avril – juin 2013).

¬

 

La tentation du verre, Un choix d’œuvres dans la collection du Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques

CIRVA / 2012

Editeur : Château de Villeneuve - Fondation Emile Hugues

Textes de Jean-Marc Avrilla

80 pages, français

Catalogue de l'exposition "La Tentation du verre" qui a eu lieu en 2012 à Vence : présentation d'une grande sélection d'œuvres de la collection du CIRVA.

Artistes : G. Barbier, A. Branzi, J.L. Byars, G. Caccavale, R. Deacon et B. Woodrow, H. Fridfinnssonn, P-A. Gette, M-A. Guilleminot, T. Kovachevich, G. Penone, J. Perez, N. Perkal, G. Pesce, J. Sterbak, T. Winters

¬

 

Glassworks, Sylvain Willenz – Victor Hunt – Cirva

CIRVA / 2012

Textes d’Isabelle Reiher et Sylvain Willenz

80 pages, anglais

Ouvrage retraçant la résidence de Sylvain Willenz au CIRVA de 2009 à 2012, et les 3 principaux projets qui en sont sortis.

¬

 

Christian Jacquard

Abbaye Saint-André, Meymac / 2012

Textes de Jean-Paul Blanchet, Christian Jaccard

96 pages, français

Catalogue relatif à l’exposition "Christian Jaccard, Agrégations " de l’été 2012 au Centre d'art contemporain à Meymac.

¬

 

Ernesto Tatafiore, Avent 2011

Abbaye Saint-André, Meymac / 2012

Intra Moenia, 2012

Texte de Caroline Bissière

54 pages, français/italien

Catalogue édité dans le cadre du Calendrier de l’Avent 2011, réalisé par Ernesto Tatafiore sur la façade du Centre d'art contemporain à Meymac.

Les images du Calendrier sont agrémentées de commentaires, pour comprendre l’histoire inventée par Ernesto Tatafiore.

Paris. Une nuit froide de décembre. Robespierre (révolutionnaire français du XVIIIe) rencontre Masaniello (révolutionnaire napolitain du XVIIe)...

¬

 

Simon Beer, Adventus in Meymac – Avent 2012

Abbaye Saint-André, Meymac / 2012

Texte de Jean-Paul Blanchet

75 pages, français

Catalogue édité dans le cadre du Calendrier de l’Avent 2012, réalisé par Simon Beer sur la façade du Centre d'art contemporain à Meymac.

Ce livre rend compte du projet de Simon Beer pour le Calendrier 2012, de la marche de 930 km effectuée en juin de la même année, entre Zurich (son atelier) et Meymac (le centre d’art), à la réalisation des images du calendrier pour la façade de l’abbaye.

¬

 

Collages

Espace de l'Art Concret / 2012

Texte de Fabienne Fulchéri

48 pages, français

Catalogue de l'exposition "COLLAGES" (1er juillet – 4 novembre 2012) qui propose de dresser un panorama de cette pratique apparue au XXème siècle.

Artistes : Arthur Aeschbacher, Jean Arp, Denise A. Aubertin, Erwin Blumenfeld, Barbara Breitenfellner, Marcelle Cahn, Etienne Chambaud, Eduardo Chillida, Peter Downsbrough,Tatiana Echeverri Fernandez, Erró, Lionel Estève, Piotr Galadzhev, Mathew Hale, Raoul Hausmann, John Heartfield, Adolf Hoffmeister, Gottfried Honegger, Marine Hugonnier, Imi Knoebel, Arnaud Labelle-Rojoux, P. Nicolas Ledoux, Tatiana Loguine, Gilles Mahé, Robert Motherwell, Aurelie Nemours, Anna Ostoya, Julien Pacaud, Jacques Prévert, Karine Rougier, Martha Rosler, Michel Seuphor, John Stezaker, Léon Tutundjian, Nico Vascellari, Karl Waldmann, Jacob Whibley

¬

 

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson

image/imatge / 2012

Actes sud, 2012

Texte de Jacques Damez

140 pages, français/anglais

« Géraldine Lay nous inscrit dans l’insécurité, elle souligne ses incertitudes jusqu’à tendrement nous les faire partager. Elle semble être au cœur de son inquiétude : celle de la perte du fil de sa pensée, de sa visée qui subitement pourrait la rendre aveugle. Cette faille ordinaire où d’un coup on ne sait plus, où l’évidence qui régnait échoue, où soudain ce qui s’imposait comme une logique implacable perd tout son sens et où seul reste le doute. »

¬

 

PALAIS n°16

Palais de Tokyo / 2012

Magazine Palais, septembre 2012

192 pages, français/anglais

Ce numéro du magazine PALAIS offre, par différents formats d’intervention, une large place à la parole des artistes en résonance avec la programmation du Palais de Tokyo. Au sommaire de ce numéro : l’artiste croate Damir O?ko s’entretient avec l’historien de l’art Daniele Balit ; Fabrice Hyber échange avec Théo Mercier, Pierre Giquel, Pascal Rousseau et Jacqueline Frydman ; un focus sur huit artistes de la scène contemporaine émergente (Iván Argote, Tjorg Douglas Beer, Jonathan Binet, Maxime Chanson, Mimosa Échard, Thierry Liegeois, Éponine Momenceau et Henrik Potter) ; les essais du critique d’art Gaël Charbau sur Neïl Beloufa et du philosophe et historien de l’art Boris Groys sur Alexandre Kojève ; des inserts, projets et contributions visuelles par Helen Marten, Ryan Gander, Christian Marclay et les artistes du Pavillon ; Alexis Vaillant visite l’atelier de Markus Schinwald. PALAIS invite également la critique d’art et théoricienne Jill Gasparina à concevoir un dossier en dialogue avec l’exposition « Les Dérives de l’imaginaire ». Inscrivant les poétiques modernes de l’aléatoire dans une histoire élargie des technologies et des techniques de rationalisation, elle y dessine une histoire complexe de la domestication du hasard, où s’entremêlent rapports d’autorité, procédures de contrôle et tactiques libératoires.

¬

 

PALAIS n°15, L’histoire du Palais de Tokyo depuis 1937

Palais de Tokyo / 2012

Magazine Palais, avril 2012

288 pages, français/anglais

Le magazine PALAIS, qui  inaugure à cette occasion sa nouvelle formule, fait le récit de l'histoire du Palais de Tokyo depuis 1937, en texte et en image. À travers de nombreux témoignages et interviews et de multiples documents inédits, il vous invite à découvrir plus de soixante-dix ans de vie artistique au sein du Palais de Tokyo. Interviews : Jean de Loisy par Donatien Grau, Nicolas Bourriaud et Jérôme Sans par Claire Moulène et Mathilde Villeneuve, Marc-Olivier Wahler par Christophe Kihm ; et aussi  Michel Blazy, Jeremy Deller, Robert Delpire, Daniel Dewar & Grégory Gicquel, Meschac Gaba, Vincent Ganivet, Fabien Giraud & Raphaël Siboni, Dominique Gonzalez-Foerster, Alain Guiheux, Helmo, Thomas Hirschhorn, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, Sabina Lang & Daniel Baumann, Ange Leccia, M/M (Paris), Benoît Maire, Jean-Hubert Martin, Rivane Neuenschwander, Christian Oddos, Dominique Païni, Florian Pugnaire & David Raffini, Navin Rawanchaikul, Tobias Rehberger, Sarkis, Tatiana Trouvé. Textes : Hélène Meisel, Jean-Baptiste Minnaert, Didier Schulmann.

¬

 

Raphaël Zarka

Le Grand Café / 2012

B-42 galerie Michel Rein, 2012

Co-édition : Frac Alsace, Galerie Michel Rein, Le Grand Café – centre d’art contemporain de Saint-Nazaire, Fondation d’entreprise Ricard, Musée des Beaux-arts d’Angers, Les Eglises-Centre d’art contemporain de Chelles, Can de Neuchâtel, Loterie Romande, Fondation de Famille Sandoz, Centre National des Arts Plastiques

Textes de Jean-Pierre Criqui, Guillaume Desanges, Christophe Gallois, Didier Semin

236 pages, français/anglais

Faire paraître cette monographie est l'occasion de présenter de manière exhaustive les 10 premières années de son travail. Cet ouvrage met en avant la grande attention que porte l'artiste à la structure interne d'une œuvre dont le principal ressort est la question de la migration des formes dans l'espace et le temps.

¬

 

Sylvie Fanchon, SF

CRAC Languedoc-Roussillon / 2012

Edition Musée des Beaux-Arts de Dôle et CRAC Languedoc-Roussillon

Textes de Marie Muracciole, Isabelle Ewig

144 pages

Design graphique : Jérôme Saint-Loubert Bié

¬

 

les enfants du sabbat XIII

Le Creux de l'enfer / 2012

coll. Mes pas à faire au Creux de l’enfer, 2012

Co-édition : le Creux de l’enfer, Thiers ; École Supérieure d’Art de Clermont Métropole, Clermont-Ferrand ; École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon

Textes de Frédéric Bouglé, Claire Moulène, Sophie Blais

140 pages, français

Les enfants du sabbat, cycle d’expositions initié par le Creux de l’enfer en 2001, propose cette année douze jeunes artistes pour sa treizième édition, tous issus de l’École supérieure d’art de Clermont Métropole et de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon. Avec le soutien des écoles et le regard d’une critique d’art, le centre d’art publie à cette occasion un ouvrage dans sa collection « Mes pas à faire au Creux de l’enfer ». Une édition largement diffusée aux professionnels de l’art qui entendent ici prospecter, et un outil désormais incontournable pour éclairer le visiteur Malin qui aspire à la rencontre de nouveaux talents.

Artistes : Antoine Abel, Sarah Bahr, Tom Castinel, Gaëlle Cintré, Audrey Galais, Félix Lachaize, Sarah Le Toux, Thomas Merret, Guy Pradel, Mickaël Salvi, Damien Sayer et Juanjuan Zhang

¬

 

Eugène van Lamsweerde

CAC Passages / 2012

, CLGB Open Art Revue – Hors série, 2012

48 pages, français

Pour l’année de son trentième anniversaire, le Centre d’art contemporain / Passages a organisé un événement à caractère rétrospectif de l’artiste aubois Eugène van Lamsweerde, sur 50 ans de production artistique, réalisé autour d’une série d’expositions, le temps du dernier trimestre 2012 et dans 5 lieux différents de la ville de Troyes. Un numéro Hors série gratuit de CLGB Open Art Revue a été entièrement dédié à cet événement troyen.

¬

 

Dominique Ghesquière, Terre de profondeur

CIAP de l'Ile de Vassivière / 2012

Texte de Michel Collot

24 pages, français/anglais

Une fenêtre ouverte sur le travail de l’artiste Dominique Ghesquière, à travers une succession d’images comme autant de détails d’un paysage mystérieux et poétique. L’édition Terre de profondeur est à la fois introduction et prolongement de l’exposition du même titre. Elle nous invite à cheminer à travers des matières et nous dévoile inspirations et moments fondateurs des créations de la plasticienne. Au milieu des images, s’ajoute le texte de Michel Collot, Ghesquière à Vassivière : du lieu à l’œuvre. Plaçant le paysage au centre de ses écrits, l’auteur nous livre ici son approche sensible et nous guide dans une promenade à la découverte de chacune des œuvres. Terre de profondeur est la cinquième édition de la nouvelle collection du Centre international d’art et du paysage. Son graphisme original, signé Adrien Aymard, avec notamment une couverture calque sérigraphiée, en fait un objet singulier.

¬

 

Evariste Richer, Substrat

CIAP de l'Ile de Vassivière / 2012

Texte de Jean-Marc Levy-Leblond

24 pages, français/anglais

L'édition Substrat rend compte de l'exposition de l'artiste Evariste Richer présentée au Centre international d'art et du paysage du 14 octobre 2012 au 6 janvier 2013. Conçue comme un leporello, l’édition se déplie pour laisser apparaître la série des onze Micachromes produite pour l’exposition. Elle contient également un livret avec un texte commandé au physicien et essayiste français Jean­Marc Lévy­Leblond sur le travail général de l’artiste.

¬

 

Koo Jeong A, Otro

CIAP de l'Ile de Vassivière / 2012

16 pages, français/anglais

Le concept de l’œuvre Otro, sa forme ovoïde, l’utilisation d'une peinture verte phosphorescente, sa lente découverte et son intégration dans la prairie de l’île font de cette sculpture un champ d’expérimentation infini. Koo Jeong A invite débutants et confirmés à faire l’expérience physique et sensorielle de son œuvre en skatant le paysage.

Cette édition rend compte des différentes phases de création de l’œuvre « skatable » imaginée par Koo Jeong A pour le bois de sculptures et réalisée par l’agence L’Escaut Architectures (Bruxelles). Sur la couverture apparaît une des premières esquisses de Otro, reproduite à l’encre phosphorescente, invitant à la découverte de ce projet emblématique.

¬

 

Berger&Berger et BuildingBuilding, Notus Loci, Le Château, Résidences artistiques

CIAP de l'Ile de Vassivière / 2012

16 pages, français/anglais

« Habiter un espace de travail et d'exposition à la manière d'un paysage » Berger&Berger. Œuvre des architectes BuildingBuilding et Berger&Berger, Notus Loci désigne le projet de réhabilitation du château de l'île de Vassivière. Ce nouvel espace architectural a été pensé comme une extension du centre d'art, permettant d'accueillir des artistes et chercheurs en résidence. Telle une déambulation dans un courant d'air matérialisé, le livret Notus Loci offre une appréhension multiple des atmosphères, lumières et tonalités qui se dégagent de ce projet.

¬

 

Champ d’expériences

CIAP de l'Ile de Vassivière / 2012

Texte de Marianne Lanavère

pochette contenant 21 feuillets, français/anglais

A l’image de ce site hors du commun – véritable champ des possibles – et de l’expérience physique qu’il suscite, "Champ d'expériences" propose un voyage dans la matière dans tous ses états. Un certain nombre d’œuvres questionnent ainsi la matière première et ses possibles transformations. Évoluant entre physicalité et évanescence, les matériaux de la sculpture font écho aux matières, températures et climats qu’on peut ressentir sur l’île. Le catalogue de cette exposition collective se présente sous la forme d’une pochette contenant 21 feuillets reproduisant une sélection d’œuvres présentes dans l’exposition.

¬

 

Ever Living Ornement, catalogue

Micro Onde / 2012

Co-édition La Maréchalerie, L’Onde, B-42

Textes de Hervé Bagot, Thomas Golsenne, Antoine Picon, Pierre Ponant, Jeanne Quéheillard, Jacques Soulillou

155 pages, français

L’ornement est un fait humain universel. Il déjoue les catégories de l’utilité et de fonctionnalité, du supplément et de la structure. Plus qu’il ne se détache, il permet de saisir en quoi il nous attache. Cette approche anthropologique met en avant, plutôt qu’ornement, ce qui fait ornement, en puisant dans les productions contemporaines du l’art, du design graphique ou de l’architecture. Elle s’appuie sur les expositions organisées simultanément par les centres d’art de L’Onde à Vélizy-Villacoublay et de La Maréchalerie à Versailles.

Œuvres : Pierre Ardouvin, Michel Aubry, Christian Barani, Cécile Bart, Anthony Bodin, Julien Celdran, François Chastanet, Coktail Designer + Sébastien Roux, Dector & Dupuy, Anne de Nanteuil, Nathalie Du Pasquier, Georg Etll, Gusto, Séverinne Hubard, Dorothy Iannone, Koerner Union, Fanette Mellier, Timo Nasseri, Angels Ribé, Adrienne Sabrier, Anri Sala, Olivier Sévère.

¬

 

Thierry Fontaine, Changement de main

Micro Onde / 2012

Co-édition : L’Onde, EPCC Frac Réunion, Burozïque

Textes : Jean-Christophe Royoux, entretien : Sophie Auger et Thierry Fontaine

30 pages, français

Cet ouvrage rend compte de la première exposition monographique en Ile-de-France de Thierry Fontaine. Par un dispositif qui plébiscite l’introspection, l’artiste nous invite à parcourir un territoire, celui de notre for intérieur et de nos origines. Le spectateur est à la fois extrait du monde, captif d’une coquille de noix et immergé dans un flot d’images. Le catalogue met en valeur un travail commencé il y a quinze ans, à la fois autobiographique et commun à tous les individus.

¬

 

Jérôme Poret, Weather Dust Storm Center

Micro Onde / 2012

Co-édition : L’Onde, La ville de Clichy Garenne, Le Confort Moderne, Le Gac presse

Textes de Sophie Auger, Alexandre Castant, Thibaut de Ruyter

144 pages + CD, français/anglais

À la croisée des arts sonores et de la culture Metal, l’œuvre de Jérôme Poret se développe au travers du walldrawing, de la vidéo, des installations in-situ et de la performance. Il aime utiliser l’architecture des lieux où il se produit comme structure amplificatrice et émettrice d’un environnement social et artistique donné. Cette publication rend compte d’un travail qui procède de l’hybridation d’univers radicalement opposés, oscillant entre culture populaire et culture savante, esthétique minimaliste et esthétique industrielle.

¬

 

Berdaguer + Péjus

Institut d'Art Contemporain / 2012

Analogues, 2012

Co-édition : IAC Villeurbanne, Frac PACA Marseille, Villa Médicis Rome

Textes de Sébastien Pluot, Jean-Pierre Rehm, Pascal Rousseau

144 pages, français/anglais

Cet ouvrage réunit un corpus d’œuvres réalisées ces quinze dernières années. Sa conception s’articule autour de deux axes : un parcours, celui de l’expositionInsula présentée par Berdaguer & Péjus à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne au printemps 2012, et des fantômes, ceux de magazines d’architecture tels que Aujourd’hui : Art & Architecture.

¬

 

Laurent Montaron

Institut d'Art Contemporain

Les Presses du réel, 2012

Textes de Michel Gauthier, Daniel Baumann

128 pages, français/anglais

L’œuvre de Laurent Montaron est imprégnée de l’histoire contemporaine des médias. Leur avènement, depuis les techniques de représentation mécanisée à la fin du XIXème siècle jusqu’aux différentes formes actuelles, s’est accompagné de croyances irraisonnées. Si l'image photographique a transformé la perception de l'espace, c'est avec l'enregistrement, la reproduction de l'image, du son et de la voix, que le temps, lui-même, semble avoir changé. En interrogeant les outils qui façonnent nos représentations, Laurent Montaron révèle ainsi les paradoxes qui accompagnent notre conscience de la modernité.

¬

 

Elsa Tomkowiak

Chapelle du Genêteil / 2013

Co-édition : Le Carré, Centre d'art contemporain, Château-Gontier / Frac des Pays de la Loire, Carquefou / La Box, ENSA de Bourges

Textes de Hubert Besacier, Lidy Mouw et Florian Sumi

80 pages, français/anglais

Monographie

¬

 

Dora Garcia, Désordre (Carnets)

3 bis f / 2013

Co-édition Les ateliers de l'Euroméditerranée de Marseille-Provence 2013, Jean-Claude Chiannale, le Centre d'art 3 bis f

44 pages, français

Un carnet témoigne de la richesse de l'aventure "Désordre" de Dora Garcia, croisant regards d'artistes, entretiens avec les salariés, les usagers et des complicités artistiques apportant un nouvel éclairage sur le projet. A la façon d'un journal de bord, il garde la trace du processus et de l'environnement atypiques de la création, photographie mouvante d'une œuvre en devenir.

¬

 

Khalil Joreige & Joana Hadjithomas

3 bis f / 2013

2013, Hors-série Ulysses, Analogues

Co-édition centre d'art 3 bis f et Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur

12 pages, français

Revue hebdomadaire pour l'art contemporain. Hors-série Ulysses dans le cadre du projet avec le Frac Paca et avec Marseille-Provence 2013. Exposition organisée en juin 2013 au 3 bis f "Khiam, l'emploi du temps".

¬

 

Jacques Halbert / Capitaine Lonchamps, Le Paradis Perdure

Chapelle du Genêteil / 2013

Co-édition : Le Carré, scène nationale / centre d'art contemporain - la chapelle du Genêteil, L'usine à Stars / Galerie Nadja Vilenne

Texte de Jean-Michel Botquin

80 pages, français

Ces deux artistes ont eu l’occasion de croiser leurs singulières expériences en?2010 et de se commettre en deux œuvres communes, Lonchamps recouvrant?de flocons deux tableaux cerisistes de Jacques Halbert. Ceci, sans aucun doute, ne pouvait que préfigurer cette exposition, cette transfiguration – encore une?fois, osons – d’une chapelle du 12e siècle en une étonnante Nef des Fous. Le?titre de cette exposition en duo évoque l’Eden, comme un ré-enchantement du?monde car ici, en effet, « le Paradis perdure »

¬

 

Daniel Nadaud, Charles Pennequin, Foutu pour foutu (et Duo)

Chapelle du Genêteil / 2013

24 pages, français

« Foutu pour Foutu », trois textes inédits de Charles Pennequin, publiés suite à sa résidence d'auteur, l'été 2012 au Carré, Château-Gontier. Ces écrits sont accompagnés par « duo », huit dessins originaux et complices de Daniel Nadaud.

¬

 

Gérard Collin-Thiébaut, L’Inextricable ouvrage, catalogue raisonné 2, 1971-1980

cneai = / 2013

Publié par cneai =, Chatou avec le Ministère de la culture et de la communication – Centre national des arts plastiques, l’Institut Supérieur des Beaux Arts de Besançon, le Fond Régional d’Art Contemporain – Franche Comté et le Centre d’art mobile d’Amagney

264 pages, français

L’Inextricable ouvrage rassemble et raisonne l'œuvre commentée par son auteur, depuis ses premiers griffonnages d'enfant jusqu'à aujourd'hui. Cet ouvrage est le volume 2 de ce catalogue qui compte à ce jour 3 tomes non édités.

¬

 

Jef Geys, Kome

cneai = / 2013

290 pages

Livre d’artiste réalisé à l'occasion de l'exposition de Jef Geys au titre éponyme. Les KOME : Kunstwerken op meerdere exemplaren, œuvres d’art en plusieurs exemplaires, prennent indifféremment la forme d’un multiple, d’un magazine, d’un journal ou d’une affiche. Ils reproduisent à la fois l’image des objets et leur notice et posent l’équivalence entre document, multiple et œuvre. Ici, 290 KOME présentent le cœur du travail, au croisement des trois axes essentiels de la vie d’un homme : sa vie privée, son environnement et son rapport au monde extérieur. Un usage autonome des techniques d’édition et de diffusion qui remet en question la suprématie de certaines pratiques souveraines.

¬

 

Louise Hervé et Chloé Maillet, Attraction étrange

La synagogue de Delme / Le Crédac / 2013

JRP / RINGIER, Monographs and Artists' Books, 2013

Co-édition FRAC Champagne-Ardenne, la synagogue de Delme, Kunstverein Braunschweig, Centre d'art contemporain Ivry-Le Crédac, Galerie Marcelle Alix, Fondation d'entreprise Ricard, International Institut for Important Items

Textes de Louise Hervé et Chloé Maillet, Céline Minard, Emmanuelle Pireyre, Stéphane Bérard

105 pages, français/anglais

Tirant leur inspiration des pulp (ouvrage de littérature de genre publiée dans les années 30 à 50 et dédiés notamment à la littérature fantastique et à la science-fiction) Chloé Maillet et Louise Hervé présentent ici l'ensemble de leur travail sous forme de roman feuilleton. Initialement paru dans le Républicain Lorrain, en dix épisodes hebdomadaires, pendant les dix semaines de leur exposition à la synagogue de Delme, ce livre permet de republier l'intégralité du texte. Celui-ci est augmenté par la commande de nouvelles à trois auteurs contemporains. Enfin des dessins réalisés par les artistes viennent ponctuer l'ouvrage.

¬

 

Aimer, Aimer, Aimer : Bâtir (10 ans d’expositions d’architecture à la villa Noailles)

Villa Noailles / 2013

Archibooks, 2013

Avec la participation de Florence Sarano, Rudy Ricciotti, Patrick Bouchain, A Lacaton et JP Vassal, Luca Merlini, Anna Heringer, TYIN, Johannes Norlander, Fran Silvestre, Peter Cody, Manuel Aires Mateus.

120 pages, français/anglais

Le centre d’art villa Noailles fête sa dixième exposition d’architecture en offrant une rencontre particulière entre le public et dix architectes. Chacun des architectes présente ses trois projets les plus marquants : celui qu’ils n’ont jamais pu réaliser, celui qu’ils préfèrent de leurs projets construits et le projet idéal qu’ils imaginent hors de toute contrainte. Ils partagent leurs réflexions sur cette sélection singulière entre hier, aujourd’hui et demain. L’exposition et le catalogue sont une occasion de découvrir une sélection éclectique parmi les architectes contemporains internationaux.

¬

 

28e festival international de mode et de photographie à Hyères (concours, expositions, rencontres)

Villa Noailles / 2013

Archibooks, 2013

Artistes : Felipe Oliveria Baptista, Charles Fréger, Guy Bourdin, Pierre Debusschere, Jean-François Lepage, Jessica Eaton, Brea Souders, 10 jeunes stylistes, 10 jeunes photographes

Textes de Stéphane Boudin-Lestienne, Bárbara Coutinho, Natalie Khan, Raphaëlle Stopin

212 pages, français/anglais

Catalogue des expositions du festival de photographie et mode contemporaines. Le festival promeut la jeune création dans les domaines de la mode et de la photographie. Un concours est organisé pour 10 jeunes créateurs dans les deux domaines. Des expositions d'artistes plus confirmés et des rencontres professionnelles autour des thèmes sont présentées à la villa Noailles.

¬

 

Design Parade 8 (8e festival international de design)

Villa Noailles / 2013

Archibooks, 2013

Artistes : Bertjan Pot, Marcel Breuer, Aldo Bakker, Julie Richoz, Manufacture Cogolin & Charlotte Kaufmann, India Mahdavi, 10 jeunes designers en compétition, Clo'e Floirat

Textes de Stéphane Boudin-Lestienne, Mathieu Buard, Pierre Doze, Siri Driessen, Natalie Ferris, André Vladimir Heiz, Alexandre Mare

128 pages, français/anglais

Catalogue rendant compte des expositions présentées lors du 8e Festival International de Design.

¬

 

Damien Deroubaix, My journey to the stars

Le Parvis, Centre d'art contemporain / 2013

Co-édition Le Parvis, centre d’art contemporain, Ibos, Les Abattoirs, Frac Midi-Pyrénées, Toulouse et Association Yaqua & Cie, Château de Taurines

Textes de Magali Gentet et Pascal Pique

80 pages, français/anglais

Cette publication consacrée à la création récente de Damien Deroubaix a été conçue à partir des expositions de l'artiste en région Midi-Pyrénées. Un cycle inauguré en 2010 par l'expérience inédite dans la grotte du Mas d'Azil et dans la salle Picasso des Abattoirs Frac Midi-Pyrénées à Toulouse pour l'exposition Fantasmagoria, s'est poursuivi un an plus tard au centre d'art contemporain du Parvis à Ibos où s'est déployée la magnifique exposition monographique intitulée My journey to the stars qui donne son nom à cette édition, ainsi qu'au Château de taurines en Aveyron, où cette dernière trouve dans une forme d'itinérance un ultime refuge. C'est donc une véritable épopée artistique que Damien Deroubaix a réalisée en Midi-Pyrénées, laquelle s'est achevée par une rencontre magique avec l'imagerie gravée de Francisco de Goya au Musée Goya de Castres.

¬

 

Lara Almarcegui, Ivry Souterrain

Le Crédac / 2013

80 pages, français

Le livre Ivry souterrain constitue une synthèse des données existantes aujourd'hui sur les sous-sols d’Ivry-sur-Seine. Le livre aborde en dix chapitres les différentes périodes et strates d'occupation, les réseaux et infrastructures : anciennes carrières et caves, tunnels du métro, lacs enfouis, réseaux d'eau, d'énergie et de télécommunications qui dressent un véritable portrait "en creux" de la ville.

¬

 

Ettore Sottsass au CIRVA, Un architecte dans l’atelier

CIRVA / 2013

Couleurs contemporaines, Bernard Chauveau, 2013

Textes de J. Quéheillard

48 pages, français/anglais

Catalogue publié à l'occasion de l'exposition "Ettore Sottsass, un architecte dans l'atelier" (Sèvres - Cité de la Céramique, 2013) et qui présente toutes les œuvres de Sottsass réalisées au CIRVA.

¬

 

Pièces supplémentaires, L’atelier de Dominique Angel au CIRVA

CIRVA / 2013

Textes d’Isabelle Reiher et Dominique Angel (interview)

36 pages, français

Ouvrage retraçant la résidence de Dominique Angel au CIRVA de 2011 à 2013, et les sculptures qui y ont été réalisés.

¬

 

Christian Lacroix, Mon île de Montmajour

CIRVA / 2013

Actes Sud / Centre des Monuments nationaux, 2013

Texte de D. Podalydès

114 pages, français

Catalogue de l'exposition "Mon île de Montmajour" (en cours jusqu'au 3 novembre 2013 à l'abbaye de Montmajour) : présentation d'une grande sélection d'œuvres de la collection du CIRVA, scénographiées par Christian Lacroix, avec d'autres œuvres d'art contemporain, des vêtements sacerdotaux et des costumes d'opéra réalisés par Lacroix.

Artistes : P. Broccolichi, J.L. Byars, P. Charpin, E. Dietman, H. Fridfinnssonn, P-A. Gette, J. Matisse Monnier, J-L. Moulène, J-M. Othoniel, G. Penone, J. Perez, G. Pesce, E. Sottsass, J. Sterbak, R. Wilson, T. Winters

¬

 

Première 2012

Abbaye Saint-André, Meymac / 2013

Textes de Emilie Bouvard, Camille Paulhan, Cécile Poblon

58 pages, français

Dix-huitième édition de cette exposition collective avec une sélection de jeunes artistes diplômés des Écoles d’art de Bourges, Limoges et Clermont-Ferrand, sélectionnés cette année par Emilie Bouvard (historienne et critique d’art), Camille Paulhan, (critique d’art) et Cécile Poblon directrice du BBB – Centre d’art à Toulouse.

Artistes : Jean-Baptiste Clavé, Pauline Dumont Fontaine, Laure Jazeix, Hugo Livet, David Magnou, Quentin Ménard, Vasyl Odrekhivskyy, Victor Turbelier

¬

 

Chorégraphier l’exposition, Un livre de Mathieu Copeland

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson / 2013

Co-édition : Mathieu Copeland / Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, Noisiel / Kunst Halle Sankt Gallen. Avec le soutien de Fluxus, fonds franco-britannique pour l’art contemporain

Textes de Kenneth Anger, Jérôme Bel, Giovanni Carmine, Boris Charmatz, Mathieu Copeland, Tim Etchells, Barbara Formis, Kenneth Goldsmith, Dominique Gonzalez-Foerster, Amy Greenfield, Abbie Hoffman, Karl Holmqvist, Pierre Huyghe, Myriam Van Imschoot, Jennifer Lacey, Leclubdes5, Franck Leibovici, Pablo León de la Barra, André Lepecki, Alan Licht, Raimundas Malašauskas, Malcolm McLaren, Gustav Metzger, Lilo Nein, Phill Niblock, Hans Ulrich Obrist, Michael Parsons, Julie Pellegrin, Mickaël Phelippeau, Claude Rutault, Irena Tomažin, Gisèle Vienne et Catherine Wood

350 pages, français/anglais

En 2008, Mathieu Copeland présentait à la Ferme du Buisson Une Exposition Chorégraphiée : l’exposition, composée exclusivement de mouvements interprétés par trois danseurs pendant deux mois, fit date dans l’histoire des relations entre danse et arts plastiques. Prolongeant les questionnements soulevés par cette expérience, qui recoupent des problématiques au cœur de différents champs d'activité, Chorégraphier l’exposition est une anthologie auquel un grand nombre d’artistes et de penseurs sont invités à contribuer. Le livre orchestre une polyphonie de points de vue à partir cinq prismes : la partition, l’espace, le temps, le corps, la mémoire. Il réunit une trentaine d’artistes, chorégraphes, musiciens, théoriciens, commissaires et cinéastes internationaux, de diverses générations et approches, croisant leurs regards pour élaborer un vaste panorama des relations entre chorégraphie et exposition.

¬

 

Denis Savary

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson / 2013

JRP-Ringier, Zürich, 2013

Co-édition : Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, Noisiel / galerie Xippas, Paris

Textes de Jean-Yves Jouannais, Philippe-Alain Michaud, Julie Pellegrin

64 pages, français/anglais

Faisant suite à une série d’expositions réalisées entre 2010 et 2012, cet ouvrage est la première monographie dédiée à l’artiste suisse Denis Savary. Comprenant une grande diversité de médiums, son travail prend la forme d’un récit où se côtoient des éléments de l’histoire de l’art et de la littérature (Max Ernst, Oskar Kokoschka, Lautréamont, etc.) Il explore ainsi le décloisonnement des genres. Ses œuvres s’inscrivent dans des espaces d’exposition conçus comme des lieux domestiques que le spectateur peut habiter. Textes et images évoquent ici sa quête d’une œuvre totale où vidéos, performances, dessins, musiques et sculptures mettent en scène une fiction entre différents espaces-temps.

¬

 

Wolf von Kries, M

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson / 2013

240 pages, français/anglais

A la fois catalogue et livre d’artiste, M présente une sélection de projets anciens et récents de Wolf von Kries, articulés avec des documents et références issues de différents contextes. Textes et images sont tissés ensemble pour déployer un récit autour du méandre comme motif géométrique, phénomène géologique et physique, symbole culturel et historique. Les différents documents et recherches autour de M se lisent dans un mouvement sinueux, un parcours aux nombreux détours. Ceux-ci conjuguent de nouvelles réflexions conceptuelles et esthétiques dans le prolongement de l’exposition Echantillon sans valeur (Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, 2010). L’ouvrage peut être lu dans les deux sens, invitant à une approche inédite des œuvres de l’artiste.

¬

 

Julien Bismuth, Pages

Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson / 2013

Coédition : Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson (Noisiel) / Les Ateliers des Arques (Les Arques) / Mott

Dans la cadre de l’exposition « Le signe singe » (Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, 2013), Julien Bismuth a produit ce qu’il appelle des « sculptures paresseuses », des objets très simples, sans fonction déterminée qui sont pour lui des objets scéniques ou des esquisses. Objets du doute, ils conservent volontairement leur ambiguïté pour donner lieu à une multitude de lectures possibles mais aussi d’écritures. Ils entretiennent ainsi une relation instable avec différents types d’écrits de l’artiste. Ces derniers interviennent en amont (des titres, des notes, des partitions) mais aussi après coup, à l’observation des objets exposés (des lettres, des dialogues, des récits). Les deux ouvrages, Pages et Pages deux, présentent respectivement dans une version anglaise et française, l’ensemble des textes que l’artiste a accumulés tout au long de l’exposition. Ensemble, ils participent également d’une réflexion sur le langage et la traduction.

¬

 

Marie Maurel de Maillé, Raiponce

image/imatge : 2013

Éditions nonpareilles, 2013

48 pages, français

Édition réalisée à l'occasion de la résidence de l'artiste au centre d'art image/imatge, dans le cadre du programme Écritures de lumière.

« La série Raiponce fait référence au conte éponyme des frères Grimm. Les contes ont une portée symbolique et profonde; ils nous enseignent des conseils, des savoirs oubliés et inconscients qui se transmettent de générations en générations. La plupart de ces photographies ont été prises dans des lieux d’art où il s’agit le plus souvent de réactiver une mémoire (Casa Museo Picasso, Château de Pau, Musée du romantisme de Madrid). Dans ces lieux de monstration, où tout un imaginaire se reconstruit, le public participe à la fiction. Par des prélèvements décalés, j’espère transmettre à mon tour cette charge narrative du conte en insufflant dans mes images cette tension entre leur aspect apparemment documentaire et l’évocation d’une atmosphère mise en scène jusqu’au silence tendu de la disparition. » Marie Maurel de Maillé

¬

 

Anne-Lise Broyer, Regards de l'égaré, fragments d'une saison pluvieuse

image/imatge / 2013

éditions nonpareilles, 2013

Texte de Bernard Noël

48 pages, français/anglais

Projet entamé en 2011, « Regards de l’égaré » d’Anne-Lise Broyer s’inspire de deux textes de Marguerite Duras, « La Maladie de la mort » et « L’Homme atlantique ». Un ensemble de photographies et de dessins, crée une portée où se jouent les enjeux et la force du rivage, un lieu dont les frontières entre l’Inside et l’Outside (Intime/Paysage) deviennent poreuses. Carnet d’ « observation(s) », Regards de l’égaré est peut-être une suite de « notes » dont la musique, le récit ne tente pas d’unifier rêve et réalité mais cherche plutôt à retranscrire la nécessité d’un texte et l’émotion de sa lecture.

¬

 

PALAIS n°18, Nouvelles vagues

Palais de Tokyo / 2013

Magazine Palais, juin 2013

360 pages, français/anglais

Le magazine PALAIS consacre son numéro 18 aux cinquante-trois expositions de « Nouvelles vagues», avec des contributions inédites des jeunes curateurs invités par le Palais de Tokyo et par trente-deux galeries parisiennes. Invité spécial de ce numéro : The Exhibitionist, revue américaine consacrée aux pratiques curatoriales et au commissariat d’exposition, propose une histoire subjective de l’exposition à travers six exemples singuliers, dans un numéro bilingue français-anglais de 70 pages, à découvrir à l’intérieur du magazine.

¬

 

PALAIS n°17

Palais de Tokyo / 2013

Magazine Palais, février 2013

192 pages, français/anglais

Au sommaire de ce numéro : des essais de Matthieu Poirier sur Julio Le Parc, Niklas Maak sur François Curlet, Dieter Roelstraete et Yann Chateigné Tytelman au sujet de travaux récents de Joachim Koester, Amélie Lavin sur Dewar & Gicquel ; des contributions visuelles de Takahiro Iwasaki et Evariste Richer ; un focus sur sept artistes de la scène émergente (Marcos Avila Forero, Hicham Berrada, Gauthier Leroy, Lars Morell, Jean-Michel Pancin, Pierre Paulin, Clémence Seilles) ; sous le titre « Hell comme discussion », Nadja Argyropoulou, curatrice, et Yorgos Tzirtzilakis, architecte, s’entretiennent sur fond de « diabolisation » de la Grèce comme symptôme de la crise européenne. PALAIS invite également François Piron, commissaire de l’exposition « Nouvelles Impressions de Raymond Roussel », à concevoir un dossier autour de celle-ci. Dossier central conçu par François Piron, avec des textes de Lorenzo Benedetti (sur Mark Manders), Marie de Brugerolle (au sujet de l’héritage californien de Roussel), Bernard Marcadé (sur les coïncidences entre Duchamp et Roussel), Alain Quella-Villéger (sur la relation Roussel / Loti), et un extrait du roman « rousselien » de Rodney Graham.

¬

 

Guillaume Leblon, Hebling

Le Grand Café / 2013

Paraguay Press, 2013

Co-édition : Fondation d’entreprise Ricard (Paris) Le Grand Café (Saint-Nazaire), Mudam (Luxembourg), Galerie Culturgest (Porto)

Textes de Stuart Bailey, Michelle Grabner, Hélène Meisel

144 pages, français/anglais

Helbling est le nouveau catalogue monographique de Guillaume Leblon. Conçu en étroite collaboration avec le graphiste Frédéric Teschner, il présente les quatre dernières années du travail de sculpture, d'installation et de dessin, et précise les développements les plus récents de la pratique de Guillaume Leblon. Le livre s'articule autour de quatre expositions monographiques récentes au travers desquelles Leblon a pu exercer toute l'inventivité et l'exigence formelle qui caractérisent l'œuvre qu'il construit depuis le début des années 2000 : Augmentation and Dispersion à Culturgest, Porto (2008) ; Site of Confluence au Mudam, Luxembourg (2009) ; Someone Knows Better Than Me au Grand Café, Centre d'Art Contemporain, Saint-Nazaire (2010) ; et Black Apple Falls à la Fondation d'Entreprise Ricard à Paris (2012). Helbling comprend trois textes, écrits respectivement par la critique d'art française Hélène Meisel, l'artiste et commissaire d'exposition américaine Michelle Grabner et le designer graphique et éditeur britannique Stuart Bailey, qui convoquent des registres d'écriture et d'analyses très distincts pour permettre d'appréhender les œuvres de Leblon. Ces textes, à travers leurs différences, mettent ainsi en avant une des plus grandes qualités de l'œuvre de l'artiste, à savoir sa capacité à résister aux facilités explicatives ad hoc, son aptitude à ne garantir en définitive qu'une seule chose : aucune des manières d'écrire sur son travail n'est plus proche des œuvres qu'une autre, aucune n'est donc plus « vraie ».

¬

 

Samuel Rousseau, Un monde-machine mis en abîme

Le Creux de l'enfer / 2013

Co-édition : le Creux de l’enfer, Thiers ; Galerie Claire Gastaud ; Aeroplastics contemporary ; et avec le soutien de la bibliothèque municipale de Lyon ; remerciements à Gilles Eboli et Thierry Ermakoff, La Manufactures d’histoires deux-ponts.

Texte de Frédéric Bouglé

160 pages, français/anglais

L’exposition de Samuel Rousseau concrétise un projet expérimental inédit, sur un thème lié à l’urbanisme, à la cité et au flux de la foule humaine qui l’anime. Pour ce faire, l’artiste a utilisé un ensemble de dispositifs visuels et sonores sophistiqués, avec vidéo-projections et écrans LCD. L’ensemble est mixé à des matériaux variés élevés en construction, palettes de bois ou carrelage-métro, la silhouette des visiteurs étant mise à contribution dans ce projet.

¬

 

Ian Kiaer

CIAP de l'Ile de Vassivière / 2013

Texte de Jonathan Lahey Dronsfield

français/anglais

Pour sa première exposition personnelle en France, Ian Kiaer a proposé une relecture du bâtiment du Centre international d’art et du paysage – incarnation de la pensée d’Aldo Rossi. Conçue en étroite collaboration avec Ian Kiaer, cette édition agit comme un fragment de l’exposition. Un poster contenu dans une pochette s’accompagne d’un texte de Jonathan Lahey Dronsfield, philosophe anglais. « Le travail de Ian Kiaer porte essentiellement sur le lieu dans la mesure où il relève toujours de l’emplacement. Il place ses matériaux et, en les plaçant, il nous déplace dans les rapports spatiaux que nous ne pourrions pas sentir autrement […] »

¬

 

Galeries nomades 2012

Institut d'Art Contemporain / 2013

Analogues, 2013

Textes de Nicolas Fourgeaud, Léo Guy-Denarcy, Franck Balland, Johan Parent

68 pages, français/anglais

Le dispositif Galeries Nomades permet à de jeunes artistes diplômés des écoles supérieures d’art de la région Rhône-Alpes de bénéficier d’une première exposition personnelle dans les conditions professionnelles de diffusion de l’art contemporain. Tous les deux ans, l’Institut d’art contemporain organise, en collaboration avec l’Adera (réseau des écoles supérieures d’art de Rhône-Alpes) et en coproduction avec des structures partenaires, des expositions qui donnent lieu à la réalisation d’œuvres nouvelles et qui sont suivies d'une publication. Réalisée par les éditions Analogues à l'occasion du lancement des suppléments de la revue Semaine, cette publication réunit artistes et critiques de Galeries Nomades 2012.

Artistes: Mathilde Barrio Nuevo, Rémi Dal Negro, Thierry Liegeois, Johan Parent

¬