Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts Plastiques

 

CIRVA

62 rue de la Joliette
13002 Marseille

Tel : +33 (0)4 91 56 11 50
Fax :+33 (0)4 91 91 11 04
Mail : contact@cirva.fr
Site : www.cirva.fr

 

1.

 

CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHE SUR LE VERRE

ET LES ARTS PLASTIQUES

CIRVA, Marseille

 

 

Centre d’art contemporain créé en 1983 à l’initiative du Ministère de la Culture, le CIRVA est installé depuis 1986 à Marseille dans un ancien bâtiment industriel, en plein cœur du quartier Euroméditerranée.

 

Atelier verrier de recherche et de création contemporaine, le CIRVA accueille des plasticiens, designers ou architectes ayant des pratiques variées et désirant introduire le verre dans leur démarche créatrice. Ces artistes développent leurs projets de recherche et de réalisation, assistés de l’équipe technique du Centre, selon les modalités et le rythme convenant à chacun des projets.

 

Les artistes accueillis se confrontent alors, le plus souvent pour la première fois, à une matière fascinante mais difficile à maîtriser. Chacun des artistes révèle dans le matériau ce qui contribue à enrichir sa propre démarche.

 

Depuis plus de vingt ans, le CIRVA a accueilli quelque 200 artistes pour des projets divers, tant dans leur forme que dans leur réalisation. Il possède une collection d’environ 400 œuvres qui sont montrées au cours d’expositions ou dans des musées à travers le monde.

 

 

Parmi les travaux les plus marquants, nous pouvons citer :

 

- les recherches de Pierre Soulages pour les vitraux de l’abbaye de Conques, en collaboration avec Saint-Gobain (1987-1994) ;

 

- celles de Gaetano Pesce ayant abouti à la mise au point de cinq nouvelles techniques pour le verre - Mistral, Joliette, Vieux Port, Pastis, Plage - et à la réalisation d’un ensemble de 148 pièces (1988-1993) ;

 

- les 200 verres d’Erik Dietman présentés au Musée des Arts Décoratifs à Paris en 1997-98, puis au Nationalmuseum à Stockholm en 1999 ;

 

- L’Ange rouge de Marseille de James Lee Byars (1993, collection FNAC) ;

 

- les travaux (séries Ongles et Arbres) menés par Giuseppe Penone depuis la création du CIRVA ;

 

- le Planétarium (2001), les Portraits olfactifs (2004), Narcisse (2001) et la série des Hard Entry (2004), de Jana Sterbak ;

 

- l’œuvre de Tunga, Nocifératu, composée de 300 éléments verriers soufflés et coulés ;

 

- la Torre de Sonido (1999), œuvre monumentale de Javier Perez, composée de plus de 1400 pièces de verre à fond bombé, installées sur des étagères oscillantes, ou Tempus fugit (2004), installation constituée de 46 cloches rouges en verre soufflé de grandes dimensions ;

 

- les éléments en verre du Kiosque des Noctambules (2000) de Jean-Michel Othoniel, réalisé pour la station de métro Palais Royal-Musée du Louvre, dans le cadre du centenaire du métro parisien ;

 

- L’orgue à pets (1996) de Gilles Barbier ;

 

- le lustre de Pierre Huyghe, Philippe Parreno et M/M réalisé pour le pavillon français de la Biennale de Venise en 2001, acquis par le FNAC ;

 

- les installations Ellipse et Gazebo d’Andrea Branzi, présentées en 2008 à la Fondation Cartier pour l’art contemporain ;

 

- les 24 pièces Marseille Template de Terry Winters, exposées en 2006 au Musée départemental du compagnonnage de Romanèche-Thorins ;

 

- La pesanteur et la grâce de Giuseppe Caccavale, disques de verre soufflé et gravé, présentés en 2007 à la Chapelle de la Vieille Charité à Marseille ;

 

- les 14 sculptures Bouteille de Sorcière et l’ensemble des 7 tables avec bouteilles ou mammouths (Monday, Tuesday, …), réalisés conjointement par Richard Deacon et Bill Woodrow, et exposés en 2008 au Bloomberg Space à Londres ;

 

- The Messiah’ GlASS d’Izhar Patkin, présenté en 2009 à l’exposition « Le sort probable de l’homme qui avait avalé le fantôme », à la Concergierie, Paris.

 

 

Concernant les réalisations touchant plus particulièrement au domaine du design et des arts décoratifs, nous mentionnerons :

 

- la série des plats de Martin Szekely pour la galerie Kréo (1999-2000), réalisés avec la technique Mistral - verre projeté à chaud - imaginée par Gaetano Pesce et mise au point dans les ateliers du CIRVA en 1988-1990 ;

 

- les grands vases d’Ettore Sottsass pour la Galerie Mourmans, Maastricht (1999-2010) ;

 

- les séries de vases de Pierre Charpin, édités par la galerie Kréo, et présentés au Musée des Arts Décoratifs, Paris, en 2001.

 

 

Quant aux travaux les plus récents ou en cours, nous pouvons signaler entre autres :

 

- les plaques de Fabrice Hyber, peintes selon la technique innovante « verre sur verre » mise au point dans l’atelier du CIRVA, et destinée à la réalisation de vitraux sans plomb ;

 

- les recherches de Sylvain Willenz autour du luminaire et du mobilier ;

 

- le Jardin d’addiction de Berdaguer & Péjus, réalisé pour le Musée international de la Parfumerie, Grasse, en collaboration avec le FRAC PACA, et installé au MIP depuis le printemps 2010 ;

`

- Hortus Conclusus de Pascal Martinez, œuvre présentée en septembre 2010 à Art-O-Rama, salon d’art contemporain, Marseille

 

- les Objets rédimés d’Etienne Chambaud, projet réalisé pour une 1ère exposition à la galerie Bugada & Cargnel, de novembre 2010 à janvier 2011 ;

 

- la résidence de recherche du designer Jerszy Seymour, initiée en 2010 et qui se poursuivra en 2011.

 

 

En 2007, l’ouvrage L’artiste, l’atelier, le verre, retraçant les 20 premières années d’activité du CIRVA, est paru aux Editions Xavier Barral.


Depuis 1993, le CIRVA a publié des carnets d’artiste dans le cadre de sa collection « CIRVA - Carnet de Bord » :

 

- Nestor Perkal - Miroirs  (1997)

 

- en coédition avec Images en Manœuvre Editions, Marseille :

Gaetano Pesce : cinq techniques pour le verre (1993)

Giuseppe Caccavale - 62 rue de la Joliette (1993)

Richard Monnier  - Nom rien, nier nom… (1996)

 

- en coédition avec Grégoire Gardette Editions, Nice :

Martin Szekely - Des plats (2000)

Pierre Charpin au CIRVA (2001)

Jana Sterbak au CIRVA (2002)

 

- en coédition avec la Direction des Musées de Marseille :

Javier Perez - la Torre de Sonido (2001).

 

 

Reconnu comme un outil de travail au service de la création, unique au niveau international, le CIRVA est financé par le Ministère de la Culture (Direction générale de la création artistique - Direction régionale des Affaires Culturelles de Provence-Alpes-Côte d’Azur), la Ville de Marseille, le Conseil général des Bouches-du-Rhône et le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

 

 

Le CIRVA n’est pas ouvert au public.

 

Horaires administration : 9h-13h - 14h-17h30

 

Directrice : Isabelle Reiher