Şerban Savu - En dérive

Date affichée
du 13 avril au 23 juin 2019

Şerban Savu - En dérive

Centre d’art le LAIT / Laboratoire Artistique International du Tarn

Visuel
Şerban Savu, The Guardian, 175x223 cm, huile sur toile / oil on canvas, 2015
Şerban Savu, The Guardian, 175x223 cm, huile sur toile / oil on canvas, 2015

Şerban Savu (né en 1978 à Sighisoara (Roumanie) ; vit et travaille à Cluj-Napoca (Roumanie) appartient à un groupe d’artistes
roumains installé à Cluj-Napoca, une ville universitaire de Transylvanie non loin de la Hongrie, aujourd’hui considérée comme la capitale artistique roumaine. Sous l’impulsion de cette bande d’amis s’est en effet développée là-bas une scène extrêmement dense, qui compte dans ses rangs des figures aujourd’hui internationalement reconnues, telles qu’Adrian Ghenie, Victor Man ou Ciprian Muresan.

Les peintures figuratives de Şerban Savu représentent la plupart du temps de vastes paysages post-industriels, dans lesquels
les protagonistes se promènent, nagent et se livrent à des activités quotidiennes. Elles dépeignent majoritairement des personnes solitaires, capturées à mi-distance, isolées et concentrées sur une action spécifique. Quant aux scènes d’intérieur, elles dévoilent des personnages ignorant notre regard, absorbés dans leurs tâches. Il en résulte une série d’instantanés poignants, qui révèlent subtilement la psyché des roumains « ordinaires », alors que le pays connaît de fréquents bouleversements politiques et économiques.

Şerban Savu offre un regard critique de ces paysages. En effet, le décalage entre le traitement pictural, qui magnifie l’ensemble – notamment par un travail très précis sur la lumière –, et la vanité des scènes représentées donne à ces peintures un ton désabusé. Ses oeuvres évoquent à la fois les toiles des Impressionnistes de la fin du 19e siècle, mais font également écho aux oeuvres de Jean-François Millet, Pieter Bruegel ou Edward Hopper, dans cette faculté à capturer un moment singulier, à suspendre le temps pour un court instant.

Ces peintures témoignent également d’une époque aujourd’hui révolue, et évoque les rêves de l’utopie communiste : ces paysages urbains, qui semblaient ouvrir la voie à un avenir radieux, sont en quelques années devenus des reliques. Ce sont ces deux périodes de l’histoire qui se mêlent et se confrontent dans les compositions de Şerban Savu, des emblèmes de promesses passées et des scènes de la réalité actuelle.

L’exposition au LAIT, intitulée « En dérive », rassemble des oeuvres produites par Şerban Savu durant les douze dernières années, dont certaines font écho au contexte local, et notamment au travail d’Henri de Toulouse-Lautrec.

Centre d'art Le LAIT

hôtel Rochegude, 28 rue Rochegude, Albi

> Consulter le site


Les Oeuvres produites par les centres d'art

Emily Mast
2015
Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson
Pétrel | Roumagnac (duo)
2017
Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson
Julien Bismuth
2013
Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson
Camille Llobet
2015
3 bis f - Lieu d'arts contemporains
Gyan Panchal
2014
Maison des Arts Georges & Claude Pompidou
Gaëtan Trovato et Robin Touchard
2017
Centre National d'Art Contemporain de la Villa Arson
Damien Cabanes
2016
Le Creux de l'enfer - Centre d'art contemporain
Melissa Dubbin, Aaron Davidson
2015
Bétonsalon - Centre d'art et de recherche & Villa Vassilieff
Estelle Vernay
2017
Centre d'art et de photographie de Lectoure

Lire aussi 1

Lire aussi