Le Musée sans habitants de Yona Friedman

Date affichée
du 30 juin au 2 septembre 2018

Le Musée sans habitants de Yona Friedman

Cneai= Centre national édition art image

Visuel
Yona Friedman, Cneai=
Yona Friedman, Cneai=

Le Musée sans bâtiment est un musée sans porte, sans mur, sans toit, ouvert aux expositions de toutes et tous, aux collections des habitants, aux débats publics, aux coutumes sociales, aux économies, aux écologies.

Le Musée sans bâtiment, réalisé par Yona Friedman, consiste en une vingtaine de cubes, conçus à l’aide de cerceaux en acier de grande taille - 185cm de diamètre - disposés librement sur le terrain. «Ils servent de support aux oeuvres d’art réalisées à partir d’emballages ou d’autres objets : oeuvres graphiques, collages, photographies ou graffitis en partie réalisés par le public.” (Yona Friedman) Le Musée sans bâtiment est donc ouvert à l’usage de tout.e.s. Chacun.e y construit ou y apporte des meubles «provenant de la collection des objets jetés quotidiennement.» On peut nommer ces modules des Meubles +, c’est-à-dire des locaux à la dimension d’un meuble + l’espace nécessaire à son utilisation. «Il peut ainsi s’inventer un nouvel urbanisme, celui de l’auto-planification.» L’auto-planification, c’est faire confiance à l’improvisation : les Meubles + s’adaptent au fil du temps, selon les principes de l’architecture mobile et de la ville spatiale, développés entre 1959 et 2018, par Yona Friedman.

Le Musée sans bâtiment est utilisé par les habitant.e.s et les associations du quartier des Quatre-Chemins. Les habitant.e.s décident d’y organiser des expositions ou des programmes culturels qui évoluent au fil des idées et sont mises en oeuvres de manière improvisée pendant tout l’été. D’ores et déjà, une quinzaine de projets sont en cours de réalisation avec les habitant.e.s et les associations du quartier : une bibliothèque sans mur avec le sociologue et ébéniste Aurélien Fouillet, un laboratoire d’écriture biographique avec l’artiste Clara Pacotte, des ateliers d’architectures de nids avec l’architecte Nassim Zenati, des compositions de bouquets urbains avec Fleur Urbaine, la construction d’une cuisine partagée avec Çavapu, des workshops musicaux avec des instruments en matériaux de récupération par Sholto Dobie et Thomas Bonvalet, etc.

« La technologie appliquée à la structure du Musée sans bâtiment permet sa transformation physique périodique. La structure tri-dimensionnelle, construite à partir de cercles métalliques, est une construction à très bas prix. L’assemblage final permet une multiplicité de variations, de compositions, permettant l’improvisation des constructeurs. » Les constructeurs.trices sont les acteurs.trices du quartier des Quatre-Chemins : habitant.e.s, commerçant.e.s, enseignant.e.s, habitué.e.s, associations, groupes d’ami.e.s, ou collectifs + les interlocuteurs.rices invité.e.s par le Cneai qui en est le gestionnaire et le curateur : étudiant.e.s, artistes, chercheurs.euses, paysagistes, sociologues, urbanistes et artistes. Toutes celles et ceux qui souhaitent habiter le Musée sans bâtiment peuvent le faire librement.

Cneai
Les Magasins Généraux
1 rue de l'Ancien Canal
93500 Pantin  

> Consulter le site


Les Oeuvres produites par les centres d'art

Olivier Millagou
2017
Le 19 CRAC - Centre régional d'art contemporain
Sébastien Rémy
2017
La Galerie, centre d'art contemporain
Matteo Rubbi
2017
Centre d'art contemporain - la synagogue de Delme
Ian Simms
2014
3 bis f - Lieu d'arts contemporains
Silvi Simon
2015
La Kunsthalle - Centre d'art contemporain
Vandy Rattana
2015
Jeu de Paume
Jonas Delaborde
2017
Le 19 CRAC - Centre régional d'art contemporain
Marie Quéau
2016
Centre Photographique d’Île-de-France
Nobuko Tsuchiya
2015
Bétonsalon - Centre d'art et de recherche & Villa Vassilieff
Benoît Billotte
2015
Villa du Parc - Centre d'art contemporain

Lire aussi 1

Lire aussi